145 baleines meurent échouées en Nouvelle-Zélande

C’est un bien triste spectacle auquel un randonneur néo-zélandais a assisté samedi soir. L’homme, qui se promenait sur une plage éloignée de l’île Stewart, a découvert un funeste cortège de baleines échouées sur la côte. Les autorités, rapidement arrivés sur les lieux, ont ainsi dénombré 145 cétacés échouées sur le sable de cette plage paradisiaque. Sur les 145 mammifères, la moitié étaient déjà morts au moment de l’arrivée des secours. Devant la complexité de la situation, du fait de l’éloignement de la plage et de la difficulté d’y accéder, les autorités ont préféré euthanasier les baleines survivantes.

 

Impossible de remettre les baleines à l’eau

« Malheureusement, la probabilité de parvenir à remettre les autres à l’eau était extrêmement faible. L’euthanasie était la chose la plus humaine à faire. Pour autant, c’est toujours une décision qui vous brise le coeur. » a indiqué Ren Leppens, haut fonctionnaire du ministère de la Conservation sur l’île Stewart. Les échouements de baleines sont assez fréquents en Nouvelle-Zélande puisqu’on déplore près de 80 cas par an. Sauf cas exceptionnel, comme lorsque 700 baleines s’étaient échouées en une nuit sur une plage néo-zélandaise en février 2017, seul un animal échoue à la fois la plupart du temps. Et les raisons de ces tragiques événements restent encore très floues.

 

>>> À lire aussi : le sauvetage magnifique d’une baleine (vidéo)

 

Pourquoi les baleines échouent sur les plages ?

Difficile de donner une explication logique à ces inquiétants phénomènes. « On ignore pourquoi les baleines et les dauphins s’échouent, affirme Ren Leppens. Les raisons possibles pourraient être la maladie, les erreurs de navigation, la marée basse ou le fait d’être poursuivi par un prédateur. » La Nouvelle-Zélande, trop souvent habituée à ces scènes désolantes, abrite près de la moitié des espèces de baleines et de dauphins dans le monde. Les eaux du continent océanien peuvent donc se révéler plus dangereuses qu’elles en ont l’air.

 

En savoir plus sur : -

Publié par Maxime le 29 Nov 2018
 
0