À cause d’une maladie rare, le pelage cette chatte change complètement de couleur

Publié par Claire le 19 Fév 2019

Lorsqu’elle était petite, cette chatte avait un pelage noir et blanc, un peu comme le célèbre Félix. Mais en grandissant, sa maîtresse se rend compte que peu à peu, de petites taches blanches viennent parsemer son poil. Jusqu’à ce qu’un jour…

 

 

Une petite chatte en piteux état

Un jour, Nicole se promène non loin d’une grange abandonnée. Intriguée, elle jette un œil à l’intérieur et se rend compte de la présence de deux petits chatons. Recouverts par les mites, ils avaient de grosses infections, surtout aux oreilles. Immédiatement, la jeune femme les récupère et fonce chez le vétérinaire. Et c’est ainsi, qu’Elli et sa sœur commencent leur nouvelle vie dans leur nouvelle maison.

 

 

Rapidement, la petite chatte au pelage noir et blanc se montre très câline. Plus chien que chat dans le caractère, elle demande sans arrêt à jouer et à faire des câlins. Très communicative, elle fait la joie de sa maîtresse. Et un jour, cette dernière se rend compte de quelque chose de tout à fait bizarre. En effet, dans son pelage tout noir, une petite tache blanche apparaît. Croyant d’abord à une saleté, elle essaye de l’enlever mais sans succès. Et c’est ainsi que commença l’incroyable métamorphose d’Elli.

 

La métamorphose de la petite chatte

Nicole décide donc de se rendre chez le vétérinaire pour lui parler de ce changement de couleur. Et rapidement, la soigneuse l’informe qu’il s’agit d’une maladie très rare et qui touche moins d’un pour cent des chats : le vitiligo. En résumé, il s’agit d’une maladie chronique de l’épiderme qui entraîne des taches de dépigmentations. Indolore, il s’agit juste d’un changement esthétique qui peut parfois prendre des allures de métamorphose. Et dans le cas de la petite chatte, c’est carrément le cas puisque rapidement, toute sa robe noire se décolore. Aujourd’hui, on dirait presque une petite chouette perchée sur le haut de sa porte en train de surveiller sa maîtresse.

 

En savoir plus sur : - - -