Vous avez l’impression de n’avoir le temps de rien faire ? Voici ce que nous devrions TOUS faire pour pouvoir faire plus de choses dans une journée ! Une méthode imparable…

C’est la rentrée. Et avec elle, revient l’agenda overbooké, les devoirs des enfants, la maison à gérer, les rendez-vous à droite à gauche et cette sensation de crouler sous les tâches sans n’avoir le temps de rien. Pas de panique, nous vous aidons à prendre un instant pour respirer.

 

C’est dans Le Figaro que Martine Daigremont, formatrice en ressources humaines chez Demos, nous offre quelques pistes pour mieux gérer son temps, au quotidien.

 

Penser la notion de temps

N’oublions pas que nous sommes dans une société paradoxale. A la fois, nous connaissons tous cette sensation que nous n’avons pas « de temps » et, en même temps, le « temps libre » n’a jamais été aussi important d’années en années. Il a même été multiplié par 5 en un siècle.

 

Alors, se poser, un instant, pour se demander ce qu’est le temps, comprendre qu’il ne nous appartient pas mais que nous, nous lui appartenons, ça fait du bien. Et c’est essentiel. Parce que sans cette compréhension sincère et profonde, on l’oublie. Et on s’oublie. Tout simplement parce que notre cerveau répond à « une dictature de l’urgence » et que nos journées ne nous appartiennent plus vraiment.

 

Le temps biologique

Nous l’oublions, parfois. Même lorsque notre propre corps nous demande d’arrêter, nous continuons. Et pourtant, nos corps et nos cerveaux ne sont pas des machines. Ils ont besoin de temps. De repos. Sans ceux-ci, nous nous retrouvons tendus, dans un état de stress (voire d’angoisse) continu. Un état qui amène les travailleurs au burn-out. Et les gens les plus optimistes proches de la dépression. Alors écoutons-nous, écoutons notre corps et offrons lui ce qu’il mérite : du temps.

 

L’urgence : apprendre à déconnecter

« Sans parler de déconnecter complètement, il faut prendre conscience qu’ont nos outils numériques sur notre rapport au temps. Ils font fondre notre rapport au temps » explique Martine Daigremont.

 

Et il est vrai que nous sommes beaucoup à passer du temps à flâner. Que ce soit sur Internet ou devant la télé, nous passons un temps dingue à être là les yeux dans le vague.

 

Du temps libre qu’il serait (et nous le savons tous) plus judicieux d’offrir à d’autres activités. Et pourtant, nous n’arrivons pas à déconnecter. Et nous voilà, le soir, avec la sensation de n’avoir rien fait, tout en ayant, paradoxalement, celle d’avoir passé notre journée à courir.

 

Alors lâchez prise : apprenez ! Coupez tout, passez du temps avec vos proches et apprenez à profiter. Sans penser à demain. Déconnectez !

Le temps de rien

 

Découvrez notre sélection de livre de développement personnel pour apprendre à lâcher prise : 

Publié par Mélaine le 15 Sep 2018
0