Chasseur d’Icebergs : Ce nouveau métier qui rapporte très gros… mais à quel prix ?

C’est un nouveau business très lucratif qu’a découvert Edward Kean, un Canadien de 60 ans. Depuis 20 ans, il part en mer aux premières lueurs de l’aube accompagné de ses trois marins pour chasser quelque chose de particulier: des icebergs.

Edward Kean Icebergs

Edward Kean, @RTL

>>> A lire aussi: En une journée, le Groenland a perdu deux milliard de tonnes de glace

Les icebergs: l’or blanc du Groenland

Alors que le réchauffement climatique se fait de plus en plus présent, Edward Kean, lui, choisit de voir le « bon côté » et a trouvé un moyen de tirer profit de la fonte des glaciers du Groenland en lançant un commerce d’eau d’Iceberg. Chaque matin, cet ancien capitaine de bateau part en mer et cherche à l’aide de ses jumelles sa prochaine proie. Depuis 20 ans maintenant il extrait l’eau des Icebergs et la revend à des commerçants locaux qui s’occupent soit de l’embouteiller, de la mélanger à de l’alcool, ou l’utilisent pour confectionner des produits cosmétiques.

Armé de sa carabine, Edward Kean décroche des morceaux de glace qu’il taille ensuite à la hache avant de les placer à l’intérieur de cuves de 1000 litres et d’attendre qu’ils fondent. Pendant la haute saison, entre mai et juillet, l’équipage parvient à récolter plus de 800 000 litres d’eau d’Iceberg. Cela représente un joli pactole quand on sait qu’à la revente, les entrepreneurs locaux débourseront un dollar le litre pour se procurer l’eau précieuse.

>>> A lire aussi: Groenland: Découvrez pourquoi cette magnifique photo doit tous nous interpeller 

53 euros pour une bouteille d’eau « pure »

Si le business est si florissant c’est parce que l’eau d’Iceberg est réputée comme étant l’une des plus pures qu’il soit puisqu’elle a été congelée bien avant la pollution atmosphérique et la Révolution Industrielle. Ainsi, Edward Kean souhaite cibler un marché particulièrement haut de gamme qui s’intéresse au produit sain et qui serait prêt à débourser entre 11 et 60 euros pour une simple bouteille d’eau. La marque Iceberg Water propose une bouteille d’eau « ultra pure » commercialisée à 53 dollars l’unité.

water icebergs

Un impact écologique désastreux

Mais si ce business est très lucratif pour les commerçants il est aussi particulièrement nocif pour l’environnement. Pour rappel, la fonte des glaces a des conséquences très importantes sur la biodiversité, ainsi que sur la vie humaine.

Bien évidemment, elle provoque la diminution de l’habitat naturel de nombreuses espèces animales comme les ours polaires, les phoques ou les manchots. Alors que la banquise fond de plus en plus à cause du réchauffement climatique, il n’est vraiment pas nécessaire que les hommes participent encore plus à sa disparition. Les ours polaires sont en voie d’extinction. Les phoques et les manchots sont de moins en moins nombreux, ce qui menace d’autres espèces comme les orques, les rorquals ou les requins.

D’autre part, la fonte des glaces a un impact direct sur la hausse du niveau des océans ce qui menace de nombreuses îles et autres littoraux habités par l’homme. Une étude a estimé que 70 % des littoraux mondiaux connaitront un changement géographique majeur. 700 millions de personnes pourraient être affectés. La ville de Venise se retrouve chaque année encore un peu plus menacée par cette fonte des glaces.

ours polaires icebergs

>>> A lire aussi: Alerte réchauffement climatique: en Russie un ours a été retrouvé en centre ville! (Vidéo) 

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Delphine le 14 Août 2019
0