Un prétendu cousin d’Hitler condamné pour pédophilie en Allemagne

Romano-Lukas fait partie des 1208 personnes dans le monde à porter le nom Hitler. Nous aurions tous fait tout notre possible pour changer légalement notre nom si nous étions à sa place. Ça ne semble pas être le cas de Romano-Lukas, qui au contraire, est fier de ses origines. Selon lui, il est le dernier cousin d’Adolf Hitler encore en vie. Au-delà de son lien de parenté qui est contestable et contesté, le nom de cet homme est apparu dans la presse pour une toute autre raison. Il a été condamné pour un acte de pédophilie… qui lui a valu une amende de 800 euros !

> À lire aussi : Une love room à la gloire d’Hitler provoque l’indignation !

Les origines mystérieuses d’Adolf Hitler sont à l’origine de nombreuses théories

Sans vouloir donner notre avis concernant les multiples suppositions que l’on peut trouver partout sur internet concernant la famille Hitler, nous nous en tiendrons aux faits. Hitler est un nom de famille autrichien modérément répandu sous différentes formes de Hiedler à Hytler, en passant par Hüttler. Alois, le père de d’Adolf est né Alois Schicklgruber, du nom de sa mère, celui-ci étant né « illégitime », comme le prouve son acte de naissance, de père inconnu. Il prendra à 39 ans le nom de famille Hitler, nom porté par le compagnon de sa mère, devenu son mari, Johann Georg Hiedler. Était-il également le père biologique d’Alois ? C’est très probable. Personne ne connait réellement les ancêtres d’Alois du côté paternel. La généalogie mystérieuse d’Adolf Hitler a permis à certains illuminés d’affirmer être de sa famille.

> À lire aussi : Le saviez-vous #325 : Hitler était accro aux méthamphétamines

Qui sont les membres de la famille d’Hitler encore en vie ?

Officiellement seules 5 parents proches d’Adolf Hitler sont toujours en vie. Lui et sa femme se sont mariés quelques minutes avant de se suicider et n’avaient pas d’enfants. La sœur d’Adolf Hitler, Paula, est-elle aussi décédée sans enfants. Par contre, Alois Hitler, né Shicklgruber, père d’Adolf avait eu deux enfants avec sa première épouse, Franni. Alois Jr et Angela, demi-frère et demi-sœur du Führer, sont nés 7 et 6 ans avant lui. Parmi tous les enfants légitimes et illégitimes d’Alois Hitler, Alois Jr et Angela sont les deux seuls enfants à avoir survécu et à avoir eu une descendance. Ces descendants vivent aujourd’hui en Autriche et aux États-Unis. Alexander, Louis et Brian ont changé leur nom en Stuart-Houston quant à Peter Raubal et Heiner Hochegger, ils n’ont jamais porté le nom Hitler étant les descendants d’Angela.

> À lire aussi : Royaume-Uni : un chat torturé parce qu’il ressemble à Hitler

Un homme prétend être le descendant du demi-frère du père d’Hitler

Ça c’est pour la version officielle. Mais il y a un homme, Romano-Lukas qui vit à Görlitz, dans l’est de l’Allemagne, qui se dit être le dernier survivant de la famille. Selon lui, Alois Hitler, souvenez-vous, celui dont on ne connait pas le père de façon officielle, aurait eu un petit frère. Lui-même aurait eu une descendance et son petit-fils aurait fui en Slovaquie, à la fin de la guerre. Ce petit-fils slovaque serait le père de Romano-Lukas. Quoi qu’il en soit, cet homme porte bel et bien le nom de famille Hitler, et il est enregistré comme tel à l’État civil. Au lieu de se cacher, l’homme est fier de son nom. Interrogé par des journalistes, il a accepté de les accueillir chez lui, où ils ont découvert avec horreur des soi-disant affaires de famille, dont une photo de son cousin éloignée, Adolf Hitler, accrochée au mur de son salon à côté d’une photo d’Angela Merkel. Mais si vous pensiez que c’était là la seule controverse concernant cet homme de 69 ans, vous vous trompez…

> À lire aussi : Ryanair : Des Néo Nazis scandent des chants racistes durant un vol ! (vidéo)

Romano-Lukas Hitler reconnait coupable d’actes pédophiles

Il vient d’être condamné pour des faits de pédophilie. Piotr, un homme d’origine polonaise, avait mis son garage en vente via une petite annonce. Romano-Lukas Hitler s’est montré intéressé et il avait rendez-vous chez l’homme pour visiter son futur bien. « Il a répondu à l’annonce et il est venu », explique le propriétaire du garage. « Quand il s’est amené, il ne semblait pas montrer de l’intérêt pour le garage, mais seulement pour Ania ». Ania est le nom d’emprunt que nous avons utilisé pour désigner la fille de 13 ans de Piotr. « Il l’a attirée dans son appartement avec des bonbons. Il lui a apporté des vêtements et des fleurs en plastique, la demandant en mariage », raconte le père au tribunal. Selon lui, sa fille lui aurait dit que Romano-Lukas Hitler l’avait embrassée. Présent à son procès, celui-ci a crié : « Je suis innocent ». Selon lui, il l’aurait simplement embrassée de façon appropriée comme on le fait pour remercier une enfant. Le juge Ulrich Schettgen ne fut pas de cet avis et a jugé coupable l’homme de 69 ans. Il a été condamné à 800 euros pour avoir « embrassé la fille contre sa volonté, dans le cou et sur la joue », indique le jugement. Romano-Lukas, qui dit avoir été élevé dans un monastère, abandonné par ses parents, avant d’être adopté par un couple de Polonais, a déjà fait savoir qu’il allait faire appel.

> À lire aussi : Pour s’opposer à la tenue d’un festival néo-nazi, un village allemand rachète tout le stock de bières des alentours

Crédits : CEN, Stefan Hässler

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 08 Sep 2019
0