Tragique : cet homme a été tué à cause… d’une crotte de chien !

Ce vendredi 22 mai, Michel, 61 ans, est mort à cause d’une crotte de chien. Dans les faits, il se dispute avec un voisin après avoir demandé à sa compagne de bien vouloir ramasser la crotte de son animal dans l’espace vert où tout le monde discute entre voisins. Mais malheureusement, les coups partent et le retraité termine à l’hôpital avant de décéder. Découvrez Michel dans la vidéo ci-dessous : 

>> À lire aussi : Drame : une mère de famille tue son bébé de 17 mois en lui roulant dessus

Un retraité se fait tuer à cause d’une crotte de chien

Cela peut paraître incroyable, et pourtant, c’est bien ce qui s’est passé ce vendredi 22 mai à Villiers-sur-Marne. Deux jours plus tôt, Michel Rouable, 61 ans, interpelle une voisine pour lui demander de bien vouloir ramasser la crotte de son chien. En effet, dans ce quartier paisible, les espaces verts sont très prisés par les habitants pour pouvoir se détendre entre amis ou en famille.

Malheureusement, le compagnon de la jeune femme ne l’entend pas de la même oreille et une dispute éclate entre les deux hommes. Après avoir reçu deux coups de poing, le retraité s’effondre et sa tête heurte le bitume. « Il est tombé en arrière raide droit. Ma mère a lu dans ses yeux qu’il partait. Elle hurlait il l’a tué ! » explique l’une de ses filles. Admis à l’hôpital en urgence, les dégâts sont irréversibles et il meurt des suites de l’altercation. Quant à l’agresseur, il est immédiatement placé en garde à vue et avouera sans problème son geste. Actuellement, il est mis en examen pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner et sous contrôle judiciaire.

un-retraite-se-fait-tuer-a-cause-dune-crotte-de-chien

>> À lire aussi : Une interpellation tendue sur un marché à cause du port du masque fait le buzz sur les réseaux sociaux ! (VIDÉO)

Mais que s’est-il passé ?

Dans le petit quartier paisible de Villiers-sur-Marne, ce retraité de 61 ans coule des jours heureux. Et régulièrement, il rejoint ses amis et sa famille dans cet espace vert qui trône au beau milieu du quartier. Mais durant le confinement, c’est une zone qui a été transformée en zone à caca pour tous les chiens des alentours. Alors Michel et les autres ont décidé de tout nettoyer avant de mettre des pancartes stipulant qu’il serait bon de ramasser les déjections des animaux.

Et justement, ce jour-là, il interpelle une voisine qui promène son staff croisé labrador. « Mon père l’a rattrapée et lui a demandé de la ramasser. Il n’était pas du tout agressif. Il lui a même donné un sac plastique qu’il avait sur lui car j’ai un chien moi aussi » explique sa fille. La suite, on la connaît, la jeune femme rentre chez elle, en parle à son compagnon et tout dégénère. « Le type a insulté mon père et lui a craché dessus.» Placé en garde à vue, l’agresseur est profondément désolé pour ce geste qui visiblement, a largement dépassé sa volonté. Quant à la famille de la victime, elle reste sous le choc et l’incompréhension complète. « Du jour au lendemain, on perd notre père, ressasse Elodie. Lui qui voyait toujours la vie du bon côté… C’est totalement irréel. Tout ça pour une crotte de chien ».

Publié par Claire le 28 Mai 2020
0