Les artistes de rue prennent désormais la carte bancaire à Londres

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

Révolution dans le monde la musique de rue ! En Angleterre, les artistes de rue pourront utiliser les cartes bancaires avec le paiement sans contact

 

Une innovation qui permet une augmentation des dons

Les artistes de rue risquent de faire chauffer nos cartes bancaires très prochainement. En plus des cartes bancaires, les téléphones portables seront aussi acceptés par les artistes de la rue.  C’est donc en Angleterre, plus précisément à Londres que cette révolution va avoir lieu pour la première fois. C’est une première mondiale dont le maire de Londres est fier !

 

Si vous vous baladez au bord de la Tamise et qu’un (e) artiste vous tape dans l’œil par son talent , il n’y aura plus ce problème de ne pas avoir de monnaie sur soi. C’est une excellente nouvelle pour les artistes de rue qui galérent pour gagner leur vie. Le programme a été lancé en partenariat avec l’entreprise suédoise iZettle.

 

Comment ça fonctionne?

L’artiste pourra grâce à la machine fixer un tarif de contribution selon son envie mais plutôt selon l’envie du donneur. Tous les montants sont donc acceptés. Cependant, cette méthode de paiement est encore en période de tests. Seulement quelques artistes ont eu la chance d’avoir accès à ce système pour le moment. Le projet est de développer ce dernier dans 32 arrondissements de Londres dans le futur.

 

La première artiste à tester ce nouveau système, se nomme Charlotte Campbell. Elle exerce son métier à plein temps à Londres et utilise ce système depuis maintenant quelques semaines. Charlotte déclare qu’il y a une hausse assez significative de nombre de dons. Elle déclare même: « Je pense que si les artistes de rue comme moi-même ne s’adaptent pas à la société sans argent liquide, notre art risque de disparaître ».

 

Une bonne nouvelle tout court pour Charlotte, qui pense que sans cette innovation l’art de la rue pourrait disparaître dans les années à vivre.

Publié par Curtis Macé le 09 Juin 2018