Une actrice se lâche en plein direct « après le confinement, je vais me bourrer la gueule »

Alors que le confinement n’est pas prêt de s’arrêter, de nombreux Français pensent déjà à l’après. Une question est sur toutes les lèvres : Que va-t-on faire à la fin du confinement ? C’est la question à laquelle a répondu l’actrice Ariane Ascaride, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous : 

>>> À lire aussi : Ail, sextoys et congélateurs : les produits préférés des Russes qui se préparent au confinement sont… étonnants !

Une actrice se lâche !

Une bonne partie des Français pensent la même chose. Mais de là à l’assumer en direct sur France 2, s’en est une autre. C’est ce qu’a fait l’actrice Ariane Ascaride. Invitée sur le plateau de France 2 ce dimanche 29 mars, elle s’est confiée sur le confinement.

« Ah comment ça se passe… Alors d’abord, il y a des jours où ça va, il y a des jours où ça va moins bien. J’ai des amis qui sont malades, donc pour moi, c’est un vrai souci. Et comment se passe mes journées… Je lis, je regarde des films, j’écris, j’essaye de ne pas trop manger et puis, je fais un peu de sport. Enfin, comme tout le monde quoi ! »

>>> À lire aussi : Confinement : il se déguise en caniche pour sortir se promener ! (VIDÉO)

« Je vais me bourrer la gueule »

Elle s’est ensuite confiée sur les choses qu’elle allait faire une fois le confinement levé. « D’abord, la première chose que je vais faire, c’est de voir mes enfants, que je ne peux pas voir, et pour moi, c’est très pesant… ». 

Mais ce n’est pas tout, l’actrice a ajouté, devant la présentatrice Sophie Le Saint ébahie : « Et la deuxième chose que je vais faire, c’est que je vais me saouler la gueule ! Ça, je vous le dis sincèrement, je vais me saouler la gueule. Avec aucune modération, aucune ! Je vous assure, que ce sera sans aucune modération, parce que je ne suis pas quelqu’un qui boit, mais là pour une fois dans ma vie, je vais vraiment me saouler la gueule ! Parce que ce qu’on vit, c’est quand même assez terrible et nous ne le vivons pas tous d’une manière égale. Il y a des gens comme moi qui ont une maison et d’autres qui n’en ont pas. »

>>> À lire aussi : Confinement : arrêtez de vous couper les cheveux seuls, c’est un carnage !

En savoir plus sur : - - -

Publié par FJ le 30 Mar 2020
0