Cancer de la peau : protéger son capital soleil pour limiter les risques

Le capital soleil, aussi appelé le capital solaire, est la quantité totale de rayons de soleil qu’un individu peut recevoir au cours de sa vie. Cette quantité une fois dépassée, un cancer de la peau peut se développer.

mélanine

Un coup de soleil est vite arrivé. On ne pense pas toujours à se protéger lorsqu’on est de sortie. À long terme, cela peut devenir dangereux et peut engendrer des problèmes de peau tel qu’un manque de mélanome. Bien sûr, la peau a des capacités naturelles pour réparer les dédommagements du soleil, mais cette capacité diminue au cours de la vie. Il ne faut donc pas négliger les coups de soleil et leurs risques. Il faut surtout bien prendre soin de sa peau.

>>> À lire aussi : Michel Cymes : il fait le point sur ces démangeaisons qui peuvent vous pourrir la vie

Ne pas épuiser son capital soleil

On peut comparer le capital soleil à une réserve d’énergie. Face aux agressions des UV, il permet de maintenir et à protéger les structures internes. Il faut savoir qu’il varie d’une personne à l’autre. Il est défini dès la naissance et s’épuise tout au long de votre vie. Cette perte de capital soleil peut être très rapide selon le vécu et le comportement de chacun face au soleil. Ne jamais protéger sa peau et s’exposer de longues heures au soleil favorise donc cet épuisement.

>>> À lire aussi : Accro aux coups de soleil : elle a un lambeau de peau du front rattaché à la narine pour soigner son cancer

enfant soleil

Se protéger pour éviter un cancer de la peau

D’après plusieurs études, 80 % du capital soleil peut être épuisé avant les 16 ans. Il est donc impératif de protéger ses enfants et d’adopter un comportement responsable face au soleil. La crème solaire doit vous accompagner partout. Enfin, il faut tout de même savoir que la peau se protège naturellement. La couche cornée peut s’épaissir et la mélanine, un pigment sombre, peut former un écran solaire.

Ne stressez donc pas trop lorsque vous prenez un coup de soleil, si cela n’est pas régulier, les risques sont moins importants.

>>> À lire aussi : Elle pense avoir un simple point noir… elle finit avec un gros trou dans le visage ! Vous faites sans doute vous aussi ce qui a causé ce trou…

En savoir plus sur : - - -

Publié par Coralie le 18 Juin 2019
0