Coronavirus : un sixième cas en France, il s’agit de la première contamination sur le sol français

Un sixième cas de coronavirus en France a été confirmé. Il s’agit là du « premier cas annoncé » de contamination sur le sol français. Ce patient est un médecin libéral qui a été hospitalisé.

coronavirus

>>> À lire aussi : Coronavirus : le bilan s’alourdit, l’OMS appelle « le monde entier à agir »

Un sixième cas de coronavirus en France

Mercredi, un cinquième patient atteint du coronavirus était recensé. Aujourd’hui, c’est un sixième cas qui est confirmé en France. Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, a annoncé qu’il s’agit du premier cas avéré de transmission sur le sol français.

Cet homme est un « médecin libéral » qui a été contaminé par une personne dans l’Hexagone. Cette personne est ensuite rentrée en Chine, où elle a déclaré la maladie. L’homme est hospitalisé « en isolement » à Paris et d’après le Pr Salomon, « son état n’inspire pas d’inquiétude. »

Hormis en Chine, des cas de contagion directe entre humains ont été recensés au Vietnam, en Allemagne, au Japon et aux États-Unis.

Une femme chinoise, de 50 ans, avait été déclarée positive au coronavirus juste après son père de 80 ans. Nous ne savons pas si le virus lui a été transmis par son père sur le sol français ou si elle est arrivée en France en étant déjà malade. 

>>> À lire aussi : Un cinquième cas de Coronavirus détecté en France, dont deux personnes en réanimation

200 Français arrivent de Wuhan, ce vendredi 31 janvier

Ce vendredi 31 janvier, environ 200 Français sont rapatriés de Wuhan. Lorsqu’ils atterriront en France, ils seront mis à l’isolement dans un centre de vacances de Carry-Le-Rouet, ville proche de Marseille.

Le Pr Salomon précise que les personnes ne présentent pas de symptômes. Il explique : « Le cahier des charges était assez clair, [il fallait] un lieu agréable et un endroit où il y avait suffisamment de place. » Selon lui, il n’était pas envisageable de « mettre ces personnes dans des lieux de détention ou de soins alors qu’elles ne sont pas malades. »

Lors de cet isolement, ces personnes feront l’objet d’une surveillance médicale rigoureuse : « On va leur demander de prendre leur température, d’avoir un masque. »

>>> À lire aussi : Coronavirus : ces pays à éviter pour ne pas être infecté par le virus

En savoir plus sur : -

Publié par Manon le 31 Jan 2020
0