Annonces immobilières : attention aux arnaques, apprenez à les repérer !

Méfiez-vous des annonces immobilières un peu trop alléchantes. Prix bas, demande inhabituelle, acompte à verser… Voici les astuces pour éviter ces arnaques immobilières.

arnaques annonces immobilières

>>> À lire aussi : Assurance habitation : très mauvaise nouvelle pour votre budget !

Les annonces immobilières, méfiez-vous des arnaques

Certains signes vous montrent que les annonces immobilières que vous regardez sont des arnaques ou non. Un prix trop alléchant doit vous alerter. Même les messages de propriétaire doivent vous alarmer s’il vous assure qu’il n’a pas besoin de l’argent des loyers pour vivre ou bien qu’il cherche simplement des locataires qui prendront soin des lieux.

Aussi, la forme de l’annonce ainsi que les fautes d’orthographe doivent vous interpeller. Les demandes inhabituelles doivent aussi vous mettre la puce à l’oreille, notamment lorsque l’exigence d’un versement d’acompte est demandée par le propriétaire.

Si un problème familial ou un professionnel empêchant la personne de se déplacer, méfiez-vous. Cela est très mauvais signe. Choisissez plutôt de ne pas donner suite plutôt que de ne jamais visiter.

>>> À lire aussi : Canicule : A quoi s’attendre pour cet été après ce printemps bien chaud ?

Des signes ne trompent pas

Le site spécialisé Etre proprio le souligne, la visite de l’appartement ou du bien est primordiale. Nos confrères indiquent : « Elle doit à tout prix avoir lieu, et les excuses du vendeur pour vous refuser ne doivent pas être prises au sérieux. Son indisponibilité supposée ou encore son manque de volonté à l’idée de se déplacer pour vous sans garantie financière, sont autant de signes qui doivent vous alerter. »

Si des éléments vous paraissent anormaux, prenez le temps d’analyser et de recouper les informations dont vous disposez en comparant les prix de biens similaires. Le site Observatoiredesloyers.org peut vous permettre d’identifier le loyer médian dans la ville où vous allez emménager. Aussi, grâce à Google Earth, vérifiez l’endroit du logement.

>>> À lire aussi : Location : ces justificatifs que vous ne devez absolument pas mettre dans votre dossier !

Publié par Manon le 02 Juil 2020
0