Gilets jaunes : le nouvel hymne des manifestants est plutôt entraînant

Publié par Maxime le 19 Déc 2018

Depuis plus d’un mois désormais, les Gilets jaunes occupent l’espace médiatique. Le mouvement citoyen, hostile à la politique menée par Emmanuel Macron, mène des actions pour faire entendre sa colère. Ainsi, les Gilets jaunes déambulent chaque samedi dans les artères de Paris, d’autres bloquent les ronds-points ou lèvent les barrières de péage. La mobilisation, plutôt puissante au départ, semble faiblir peu à peu. Les autorités décomptent de moins en moins de manifestants semaine après semaine. Toutefois, les Gilets jaunes ne s’avouent pas vaincus pour autant et certains d’entre eux continuent le combat. C’est le cas d’Antonin Froidevaux, qui bataille contre la politique du président Macron en Côte-d’Or.

 

Plus de 600 000 vues pour le nouvel hymne des Gilets jaunes

Antonin Froidevaux, fleuriste de 28 ans, avait déjà publié la chanson « Peuple, bats-toi » en marge de l’Acte I des Gilets jaunes le 17 novembre. Postée sur son compte Facebook, la vidéo avait franchi la barre des 100 000 vues. Avec son nouveau morceau « Enfile ton gilet » , au rythme et à la mélodie entraînants, Antonin Froidevaux fait encore mieux. Son nouvel hymne, tourné le samedi 15 décembre, sur un rond-point de Montbard, en Bourgogne, affiche déjà plus de 630 000 vues. « J’en avais marre de voir dans les médias que ‘le mouvement était en baisse’, il faut qu’on remobilise. » explique l’auteur-compositeur-interprète du titre à l’AFP.

 

Plusieurs hymnes autour des Gilets jaunes

Le message de la chanson est clair. « Débranche ta télé et enfile ton gilet » . Antonin Froidevaux incite les Français en colère à rejoindre le mouvement. Ce n’est pas la première fois qu’une chanson sur la thématique des Gilets jaunes explose les compteurs. Le rappeur toulousain Kopp Johnson a dépassé les 11 millions de vues sur Youtube. La chanson avait même été reprise par le défenseur du Paris Saint-Germain Presnel Kimpembe dans le car des joueurs après la victoire du PSG à Belgrade.

 

 

En savoir plus sur : -