Canicule : Un papa offre dix ventilateurs à une école et voit son cadeau refusé

En pleine canicule, un papa d’élève a souhaité offrir une dizaine de ventilateurs dans une école du Val-de-Marne. Pour des raisons de sécurité, l’inspection académique a demandé le renvoi de ces appareils.

Depuis plusieurs jours, la France subit de plein fouet une forte canicule avec des températures frôlant les 45° dans certaines régions. Si les personnes âgées et les femmes enceintes sont les plus sensibles face à cette période de chaleur, les enfants en font aussi partie. Pour rafraîchir quelques classes d’une école d’Orly, un papa a décidé d’offrir des ventilateurs mais son cadeau a très vite été retiré.

ventilateur

>>> À lire en plus : Alerte canicule : comment se protéger efficacement de la chaleur ?

400 euros pour l’ensemble des ventilateurs

Philippe Bouriachi, papa d’une petite fille scolarisée à l’école Romain-Rolland d’Orly a eu un geste de bonté pour l’établissement scolaire. Face à la forte chaleur dans l’école : « Quand je suis arrivé lundi matin, l’air était irrespirable, il faisait une chaleur, on suffoquait » a t-il clamé à BFMTV, il a décidé d’acheter de lui-même dix ventilateurs pour permettre aux enfants de se rafraîchir. Les élèves et enseignants ont été très heureux de recevoir ce gros cadeau : « Dans la classe de ma fille, sans rideaux ni stores, il fait quarante degrés ! Hier, même les professeurs m’ont remercié » a t-il répondu dans les colonnes du Parisien.

>>> À lire en plus : Canicule : comment survivre à l’enfer des métros cet été ?

Des appareils pas aux normes

Cependant, ce présent n’a pas eu l’effet escompté puisque l’école a dû retirer les ventilateurs, qui ne « seraient pas aux normes » a raconté le papa d’élève. Cette décision a été prise par l‘inspection académique du Val-de-Marne qui a expliqué que « tout matériel qui arrive dans une école du premier degré est soumis à un règlement en lien avec la commune et ce pour se prémunir de tout risque pour la sécurité des élèves et du personnel. » Le papa est tombé des nues après ce verdict : « Ces ventilateurs sont certifiés ‘Norme française’, je ne vois pas ce qu’il faut de plus ! » a t-il dit avec révolte « au final, avec cette décision, ce sont les enfants qui sont pénalisés.« 

>>> À lire en plus : Cette carte de la canicule ressemble étrangement à un célèbre tableau !

En savoir plus sur : - - -

Publié par Églantine le 27 Juin 2019
0