Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Navigo : Le prix du pass sera finalement de…

Publié par Victor Adan Vergara le 07 Déc 2022 à 13:25

On pensait que le prix du Pass Navigo allait passer de 75 euros à 90 euros en janvier 2023. Finalement, le coût du Pass Navigo sera un peu moins haut que prévu. Et cela, notamment grâce à une aide de l’État à hauteur de 200 millions d’euros.

À lire aussi : SMIC : Une augmentation début janvier 2023 ?

Une augmentation du pass Navigo de 11.8%

On a craint que la Navigo passe en janvier 2023 à 90 euros. Au final, l’addition sera un peu moins salée. L’augmentation reste en dessous de certaines estimations. Avec la subvention gouvernementale de 200 millions d’euros, le tarif du Pass Navigo augmentera de 11.8% le 1er janvier 2023. Ainsi, il passera de 75,20 euros à 84,10 euros.

prix pass navigo ile de france trains metros bus

Le ticket à l’unité devait passer de 1.90 euro à 2.30 euros. Finalement, il passera à 2.10 euros. Le carnet de 10 titres T+ coutera 19.10 euros. Soit une augmentation de 13%. À noter que les tickets vendus à bord des bus grimpent eux à 2.50 euros, contre actuellement 2 euros.

À lire aussi : Chauffage : comment obtenir l’aide à venir de l’État ?

Une aide de l’État de 200 millions d’euros

Ces dernières semaines, la présidente d’Île-de-France Mobilités, Valérie Pécresse, avait multiplié les appels du pied en direction du gouvernement. La femme, fortement moquée sur les réseaux sociaux, demandait un geste de l’État afin d’éviter un pass Navigo à 90 euros. L’État a finalement aidé IDFM a hauteur de 200 millions d’euros. Permettant finalement une augmentation de 12% du tarif mensuel du Navigo.

valérie pecresse politique
Valérie Pécresse, présidente d’Île-de-France Mobilités

L’aide de plusieurs centaines de millions d’euros doit permettre à l’autorité régionale des transports de boucler son budget tout en limitant la hausse des tarifs pour les usagers. Clément Beaune, Ministre délégué chargé des Transports de France, s’est exprimé dans les colonnes du Parisien. Il a affirmé : « Ces 200 millions supplémentaires n’ont qu’un seul but : protéger les usagers et éviter qu’on ait un passe Navigo qui explose » . Il a souligné que « c’est un geste très puissant et exceptionnel » .

Grevé par l’inflation et la flambée des prix de l’énergie, Ile-de-France Mobilités devrait trouver 450 millions d’euros pour boucler son budget de fonctionnement 2023.

À lire aussi : SNCF : La mauvaise nouvelle qui vient de tomber

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.