Découvrez pourquoi cette tendre photo fait polémique sur les réseaux sociaux

Publié par Maxime le 15 Mar 2019

Deux enfants, en blouse, dans un couloir d’hôpital, main dans la main, photographiés de dos. Ce tendre cliché partagé sur le compte Twitter @TheMedicalShots est rapidement devenu viral sur le réseau social. Si certains internautes n’y voient qu’une photographie mignonne entre deux enfants, d’autres dénoncent le sexisme ordinaire de la publication. Plusieurs détails du cliché ont ainsi attiré l’oeil des internautes. La couleur des blouses et les inscriptions floquées dans le dos de ces tenues font débat.

 

>>>À lire aussi : Découvrez les 20 campagnes de publicité les plus sexistes

 

Les filles deviennent infirmières… les garçons docteurs

Les internautes s’étonnent donc de voir la blouse de la jeune fille de couleur rose tandis que celle du garçon, plus en adéquation avec les tenues du personnel médical, est verte. Pire, les inscriptions marquées au dos des tenues interpellent. « Docteur en formation » sur la blouse du garçon, « infirmière en formation » sur celle de la petite fille. Ainsi, les hommes seraient destinés à devenir médecin tandis que les femmes devraient se contenter d’être infirmières ? La publication fait enrager les internautes.

 

>>>À lire aussi : Un court-métrage de Pixar met en lumière le sexisme en entreprise

 

Des réactions unanimes après la publication de cette photo

Le constat dressé dans les commentaires est assez éloquent. Le compte @TheMedicalShots à l’origine de la publication accompagnait la photo de la légende suivante « C’est mignon, n’est-ce pas ? » Les réponses sont unanimes. « Non, ça ne l’est pas. Pourquoi n’est-elle pas habillée en docteur elle aussi ? Pourquoi le garçon ne peut-il pas devenir infirmier ? » , « Les enfants sont mignons, le sexisme dans leur dos ne l’est pas. » , « Donnez une blouse verte à la jeune fille. » , « Comment êtes-vous parvenu à tweeter depuis 1950 ? » ,… Les réactions de la sorte s’enchaînent sur la publication. Un internaute a par ailleurs décidé d’effacer les mentions au dos des deux enfants pour les remplacer par ces deux inscriptions plus justes et réalistes. « Professionnel de santé en formation. »

 

Ça peut vous intéresser :

–> Comment ces publicités sexistes ont-elle pu être diffusées ?

–> « Une femme ne devrait pas commenter du foot » , la remarque sexiste de Denis Balbir suscite la polémique

–> Le sexisme ordinaire au travail, sommes-nous toutes obligées de passer par là ?

–> Jugée sexiste, la vidéo de ce youtubeur fait scandale

 

En savoir plus sur : -

 
0