Un camp sportif sélect utilise les tribus locales comme accessoires pour leurs entrainements

Publié par Nicolas F le 18 Mar 2019

Le Skinny Bitch Collective est un collectif sportif tendance auprès des influenceuses et fitness girls sur Instagram. Le collectif qui dispense son programme lors de camps sportifs ou de retraites somptueuses aux quatre coins du monde fait scandale. Des images prises lors de l’un de ses camps, mêlant safari et sport, au Kenya, montrent comment des fitness girls font des exercices, entourées de Masaïs. Regardez la vidéo qui fait scandale. Les tribus locales sont utilisées comme de simples objets, pour faire de belles images et donner l’impression que tout est authentique.

 

Le club sélect SBC organise des camps sportifs pour les célébrités et les influenceuses

Le programme exclusif Skinny Bitch Collectif, abrégé en SBC, est un programme sportif élaboré par Russell Bateman pour les fitness girls et les célébrités. Ellie Goulding, Nicole Scherzinger, Laura Whitmore ou encore Florence Welch sont adeptes de ce programme. Les influenceuses qui veulent avoir une silhouette de rêve paient une fortune pour participer à l’un de ces stages et apprendre la méthode. L’un de ces camps sportifs proposait aux jeunes femmes de se rendre au Kenya pour lier sport et tourisme. Des vidéos des entrainements ont été mises en ligne sur Instagram, provoquant la colère des internautes. On y voit des jeunes femmes faire des exercices, au milieu de Masaïs en habits traditionnels, qui sautent sur place pour les motiver.

 

Les Masaïs sont utilisés comme des accessoires lors de la retraite sportive

Le fondateur, Russel Bateman, a fortement critiqué les images. « J’aimerais présenter mes sincères excuses envers tous ceux que j’ai pu offenser en postant ce genre de contenu pris lors d’une retraite au Kenya. (…) Ce fut un honneur de rencontrer le peuple masaï et d’avoir été accueillis si gentiment chez eux. Nous avons tous été subjugués par leur gentillesse, leur générosité et leur mentalité. » Il présente ensuite ses excuses pour avoir utilisé les Masaïs comme des « accessoires ». Le compte officiel du collectif a été supprimé d’Instagram. Il n’y plus moyen de retrouver certaines vidéos, comme celle où les filles slalomaient autour des hommes, qui avaient le rôle de poteaux. Sur d’autres clichés, ils étaient juste utilisés pour rendre les images plus esthétiques et authentiques.

programme sportif camp sportif masai

Crédits : Instagram/russelSBC

En savoir plus sur : - - - - - -