Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Adèle Haenel réagit à son départ des César 2020 : « Ce qu’ils ont fait, c’est nous renvoyer au silence

Publié par FJ le 01 Mar 2020 à 20:54
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Adèle Haenel est devenue en quelques semaines une figure emblématique des agressions sexuelles faites aux femmes. C’est donc tout naturellement que lorsque Roman Polanski a reçu le César du meilleur réalisateur que l’actrice a quitté la salle. Elle a réagi suite à cette action vivement soutenue sur les réseaux sociaux.

adele haenel réagit départ césar

>>> À lire aussi : « Je ne bougeais pas, il m’en voulait de ne pas consentir ». Adèle Haenel accuse un réalisateur français de « harcèlement sexuel » et d’ « attouchements » alors qu’elle était mineure

Adele Haenel quitte les César

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

L’actrice a beaucoup fait parler d’elle lors de la cérémonie des César. En effet, elle s’était confiée dans un long papier quelques heures avant au New York Times. Elle expliquait alors que « distinguer Polanski, c’est cracher au visage de toutes les victimes ». C’est pourquoi, lorsque ce dernier a été primé en tant que meilleur réalisateur, la jeune femme n’a pas hésité une seule seconde et a aussitôt quitté la salle.

Cet action a alors vivement été reprise sur les réseaux sociaux et Adèle Haenel a reçu énormément de soutien.

>>> À lire aussi : Affaire Adèle Haenel : la réponse cinglante de Christophe Ruggia aux accusations

Abonnez vous à la Newsletter TDN

« Ils nous réduisent au silence »

Suite à cela, la jeune femme s’est confiée dans les colonnes de Mediapart et revient sur son coup de gueule. : “Ils pensent défendre la liberté d’expression, en réalité ils défendent leur monopole de la parole. Ce qu’ils ont fait hier soir, c’est nous renvoyer au silence, nous imposer l’obligation de nous taire (…) Ils font de nous des réactionnaires et des puritain·e·s, mais ce n’est pas le souffle de liberté insufflé dans les années 1970 que nous critiquons, mais le fait que cette révolution n’a pas été totale, qu’elle a eu un aspect conservateur, que, pour partie, le pouvoir a été attribué aux mêmes personnes.”

>>> À lire aussi : César 2020 : Adèle Haenel quitte la cérémonie en hurlant après le César de la meilleure réalisation attribué à Roman Polanski