Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Un attentat pendant les fêtes ? La menace gronde

Publié par Romane TARDY le 06 Déc 2023 à 10:35

Après l’attaque terroriste en France, le climat est très tendu. En Europe, beaucoup redoutent que cet attentat ne soit que le premier d’une longue série, notamment provoquée par le conflit israélo-palestinien.

À lire aussi : Attaque au couteau à Paris : la mère de l’assaillant fait de lourdes révélations

Un risque d’attentat élevé pendant les fêtes ?

Ce samedi 2 décembre, un jeune touriste allemand a perdu la vie à Paris après une attaque au couteau. L’assaillant a revendiqué les faits dans une vidéo, prêtant allégeance au groupe État islamique. Cet attentat a bouleversé l’Europe entière.

Ce mardi 5 décembre, la Commissaire européenne aux Affaires intérieures a fait part de son inquiétude. Pour Ylva Johansson, il existe un « risque élevé d’attaques terroristes dans l’Union européenne » pour la période des fêtes.

La fin d’année a en effet déjà été touchée par des attaques terroristes. En 2016 et 2018, par exemple, les marchés de Noël de Berlin et Strasbourg ont été ciblés. Deux personnes, soupçonnées de préparer un attentat visant le marché de Noël de Leverkusen, ont d’ailleurs été arrêtées en Allemagne la semaine dernière.

À lire aussi : Attentat à la bombe lors d’une messe : 4 morts à déplorer

Un climat tendu qui accentue la menace

Selon Ylva Johansson, la « guerre entre Israël et le Hamas » accentue le risque d’attaques car cette situation provoquerait de la « polarisation dans la société » .

Gérald Darmanin avait notamment fait état d’environ « 1800 actes antisémites » depuis le 1er janvier, avec une explosion après le début du conflit au Proche-Orient. Ce dernier s’est d’ailleurs rassemblé avec les ministres de l’Intérieur autrichien, belge, allemand, espagnol et suédois ce mardi pour discuter de la menace terroriste.

« La guerre à Gaza et la terreur du Hamas exacerbent cette situation. Le risque d’une plus grande émotivité et d’une radicalisation des auteurs d’attentats islamistes violents est élevé » , a notamment déclaré la ministre de l’Intérieur allemande selon la BBC.

L’Union européenne a alors décidé de réagir en débloquant 30 millions d’euros supplémentaires pour renforcer la sécurité, notamment près des lieux de culte. La Suédoise Ylva Johansson a ajouté que l’Union européenne devra redoubler d’effort pour veiller à ce que les migrants en situation irrégulière présentant un « risque pour la sécurité » soient rapidement reconduits dans leur pays.

À lire aussi : Attaque au couteau dans un centre commercial : plusieurs victimes

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.