Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Attaque au couteau à Paris : la mère de l’assaillant fait de lourdes révélations

Publié par Elodie GD le 04 Déc 2023 à 17:04

Un touriste germano-philippin a perdu la vie après avoir été attaqué par un homme ce 2 décembre, dans le XVᵉ arrondissement de Paris. Dans sa course effrénée, l’assaillant a aussi blessé deux personnes à l’aide d’un marteau. Avant de passer à l’acte, l’individu avait prêté allégeance à l’état islamique. Un fait qui n’étonne pas sa mère, qui avait, quelques semaines auparavant, signalé un changement de comportement aux autorités.

À lire aussi : Attaque au couteau dans un centre commercial : plusieurs victimes

Attaque au couteau dans le XVᵉ arrondissement : un mort et deux blessés

L’assaillant a été rapidement appréhendé par la police. Il affirmait alors être muni d’une ceinture d’explosifs et menaçait de se faire sauter. Il a été neutralisé au moyen d’un taser.

Quelque temps avant l’attaque, il avait enregistré une vidéo dans laquelle il prêtait allégeance à l’état islamique. Vidéo publiée sur X, et dans laquelle il se présentait comme étant Abu Tahla al-Kkhorasania, une référence à l’état islamique en Afghanistan.

Fiché pour radicalisation, l’homme de 26 ans avait déjà été condamné en 2016. Armand Rajabpour-Miyandoab avait alors écopé de cinq ans de prison pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un acte de terrorisme. Sorti en 2020, il « faisait toujours l’objet d’un suivi avec mise à l’épreuve, au regard de sa radicalisation persistante » , a indiqué le procureur.

À lire aussi : Attaque au couteau : un jeune Français désarme l’agresseur

Une mère très inquiète

Inquiète face à son changement de comportement, la mère de l’assaillant avait alerté les autorités en octobre dernier. Selon elle, son fils « se repliait sur lui-même«  . Une attitude qui l’a grandement inquiété.

Depuis les faits, trois membres de l’entourage d’Armand Rajabpour-Miyandoab ont été placés en garde à vue. Parmi eux, deux membres de sa famille, a appris l’AFP d’une source proche du dossier.

Atterrée par le sort réservé au jeune touriste, la ministre allemande de l’Intérieur, Nancy Faeser, a dénoncé un « crime abominable » . « Nos pensées vont à la famille et aux amis de la personne tuée, ainsi qu’aux blessés de cet acte horrible » , a-t-elle déclaré lors d’un entretien avec le média Funke.

À lire aussi : Attaque à Arras : nouvelles révélations sur l’assaillant

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.