Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Attentats de janvier 2015 : le procès est attendu pour 2020

Publié par Mélaine le 23 Nov 2018 à 9:03

Paris, janvier 2015. Les premiers attentats ont lieu : Charlie Hebdo, Montrouge et l’Hyper Cacher. Le bilan est lourd : 17 morts. 4 ans plus tard, les magistrats antiterroristes ont notifié la fin de leur enquête. Le procès est attendu pour 2020.

 

Attentats : 15 personnes mises en examen

Nous nous souvenons tous de cette journée noire et des images des attentats, gravées à jamais dans nos mémoires. L’horreur avait touché la France, une horreur qui porte un nom : le terrorisme. 4 ans plus tard, l’enquête est terminée. 15 personnes, dont 11 en détention provisoire, ont été mises en examen dans l’enquête sur ces attentats. Toutes nient la moindre implication dans ce projet meurtrier, malgré certaines preuves accablantes.

 

Trois suspects restent visés par des mandats d’arrêt. Parmi eux, un possible commanditaire et la compagne de l’un des assaillants.

 

Le 7 janvier 2015, les frères Kouachi avaient tué 12 personnes dans l’attaque de Charlie Hebdo. Le 8 janvier, Amedy Coulibaly avait tué une policière municipale, à Montrouge : Clarissa Jean-Philippe. Le 9 janvier, il avait ensuite assassiné 4 hommes, après la prise d’otages de l’Hyper Cacher.

 

Les frères Kouachi et Amedy Coulibaly seront aussitôt neutralisés.

 

Juger un attentat

Comment juger de tels actes ? Telle est la question à laquelle devra répondre la justice. Souvenez-vous, juste après ces actes odieux, les enquêteurs étaient remontés jusqu’aux Buttes-Chaumont, groupe radical islamiste, démantelé en 2005. C’était leur point de départ pour l’enquête.

 

Depuis, les juges pensent avoir obtenu des informations sur le rôle de possibles commanditaires et sur la manière dont les tueurs avaient pu se procurer des armes. Plusieurs noms ressortent : Ali Riza Polat, 33 ans. Proche d’Amedy Coulibaly, poursuivi pour « complicité d’assassinats terroristes ». Les frères Belhoucine, partis quelques jours avant l’attaque pour la zone irako-syrienne, accompagnés par Hayat Boumeddiene, la femme de Coulibaly. Mohamed, le frère de Coulibaly est lui aussi poursuivi pour « complicité d’assassinat terroristes »

 

Jean Reinhart, l’avocat de la veuve d’une des victimes de Charlie Hebdo l’explique : « Ce sera forcément un procès frustrant, où il manquera les principaux protagonistes et les commanditaires ». Il s’était néanmoins félicité de la « méticulosité de l’enquête » conduite par les juges.

 

Dans le meilleur des cas, le procès des attentats de janvier 2015 aura lieu en 2020 et pourrait durer 3 mois.

 

attentat

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.