Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Attention aux dangers de la somnolence au volant après les vacances

Publié par Celine Spectra le 19 Juin 2023 à 10:20
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pendant les vacances, on a tendance à vouloir profiter au maximum de chaque instant. Cependant, cela peut entraîner de la fatigue et de la somnolence au volant lors du retour à la maison. Et malheureusement, il s’agit des causes majeures d’accidents de la route.

>> À lire aussi : Un robot s’effondre de fatigue en pleine exposition (vidéo)

Les risques de la somnolence au volant

Même si vous pensez être capable de rester éveillé, la fatigue affecte votre capacité à conduire. Elle peut altérer votre jugement, vos prises de décision… Et aussi votre conscience de l’environnement . Les micro-sommeils peuvent durer quelques secondes seulement. Mais, sur l’autoroute à plus de 100 km/h, ces secondes peuvent faire la différence entre la vie et la mort.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

D’ailleurs, selon une récente étude réalisée par le département de Santé de l’État de New York, les moments les plus dangereux pour la somnolence au volant sont entre 13 h et 16 h et entre 2 h et 6 h. Ces instants sont, en effet, les plus propices à la somnolence en raison des pics et des creux de votre rythme circadien.

>> À lire aussi : Cette personne âgée se sent fatiguée, la réaction de son chiot a ému toute la toile ! (Vidéo)

Pexels

Les facteurs qui contribuent à cette fatigue

Le manque de sommeil lié aux vacances, la prise de médicaments ou d’alcool, le moment de la journée où vous prenez le volant ainsi que la durée du trajet sont des facteurs qui contribuent à la somnolence au volant. Ne prendre aucune pause pendant une longue période de conduite augmente aussi le risque de fatigue. Enfin, conduire la nuit augmente également les risques de somnolence. Et ce, même si vous pensez être bien reposé.

Aussi, si vous avez des difficultés à faire la mise au point avec vos yeux, à vous concentrer, si vous bâillez souvent et que vous avez tendance à d’évier de l’autre côté de la ligne, cela signifie qu’il est temps de vous arrêter et de vous reposer. Faites une brève sieste et quelques exercices, puis songez à un autre moyen de rentrer en sécurité si vous êtes encore fatigué. Votre vie ne vaudra jamais moins que quelques heures d’économiser.

>> À lire aussi : Coffee Nap : Quel est ce rituel idéal pour combattre la fatigue ?