Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Permis de conduire : L’obtention bientôt facilitée et moins chère ?

Publié par Victor Adan Vergara le 27 Mar 2023 à 20:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’Assemblée nationale doit se pencher, ce lundi 27 mars, sur une proposition de loi. Cette dernière vise à faciliter les démarches pour passer le permis de conduire.

À lire aussi : En train de chanter en voiture, des jeunes sont victimes d’un terrible accident (vidéo)

Un permis trop cher et trop compliqué à avoir

Coût élevé, inégalités territoriales, délais d’obtention allongés… Actuellement, le passage du permis de conduire est un cauchemar pour certains Français.

Ce lundi, l’Assemblée nationale doit justement examiner une proposition de loi Renaissance afin de faciliter son obtention.

permis de conduire france voiture automobile politique assemblée nationale
LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Pour Sacha Houlié, président de la commission des Lois de l’Assemblée, il s’agit de le « rendre moins cher, plus simple et plus rapide » . Il souligne que le coût de l’acquisition du permis de conduire atteint parfois les 2000 euros, même plus !

Les disparités territoriales sont fortes et les délais d’obtention sont longs.

À lire aussi : Un chauffard de 16 ans renverse sa voiture électrique dans un virage du Grand Prix de F1 de Monaco

Une plateforme et plus d’examinateurs

Son idée est de créer une plateforme unique, nommée « 1 jeune, 1 permis » afin de recenser toutes les aides (de l’État ou des collectivités) disponibles. Cette proposition de loi prévoit aussi d’ouvrir le financement par le compte personnel de formation (CPF) à tous les types de permis. Pour l’instant, seuls le B, celui pour les bus et poids lourds sont concernés.

En 2021, le CPF a pu financer 322 000 permis de conduire. C’est 28% des cartes roses délivrées cette année-là ! Deux bénéficiaires sur trois avaient moins de 35 ans. Plus de conducteurs veut dire moins de personnes qui voyagent en train. Une mauvaise nouvelle pour la SNCF.

permis de conduire france voiture automobile politique assemblée nationale transports

Afin de baisser le délai d’obtention, la loi prévoit d’augmenter le nombre d’examinateurs. Il faudra pour cela étendre au niveau national l’autorisation pour les agents publics ou contractuels de faire passer l’épreuve de la conduite.

Chez les députés, cette loi fait globalement consensus. La gauche déplore néanmoins un manque d’ambition. Des élus Renaissance souhaitent, eux, un passage possible du permis dès 16 ans. Certains souhaitent, qu’à partir d’un certain âge, un conducteur soit obligé de renouveler son permis.

À lire aussi : Accident de Pierre Palmade : Gérald Darmanin se dit favorable au retrait de 12 points sur le permis