Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

AstraZeneca : un nouveau décès inquiète

Publié par Lucas Obin le 28 Avr 2021 à 11:53
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est au tour du Canada d’enregistrer le décès d’une personne ayant reçu une dose du vaccin AstraZeneca. Âgée de 54 ans, la victime, dont l’identité n’est pas connue, a succombé à une thrombose du cerveau. Si les autorités canadiennes tentent de ne pas laisser les soupçons grandirent encore un peu plus vis-à-vis du vaccin AstraZeneca, nul doute que les réticences à son encontre risquent de se développer.

>>> A lire aussi : ALERTE : l’Union européenne attaque AstraZeneca en justice !

Une Canadienne décède après avoir reçu l’AstraZeneca

Cette femme rejoint les nombreuses victimes des risques et complications entraînés par le vaccin AstraZeneca dans le Monde. A 54 ans, cette Canadienne est décédée des suites d’une thrombose du cerveau, survenue après qu’elle ait reçu une dose du vaccin qui, décidément, ne cesse de maintenir à flot la polémique qui le suit.

« Je suis triste de savoir qu’une femme de 54 ans en pleine forme est décédée parce qu’elle a été vaccinée », confie François Legault, le Premier ministre du Québec. Au Canada, les autorités tentent quant à elles de modérer les soupçons et les méfiances vis-à-vis du vaccin AstraZeneca, à l’heure ou plus d’un million de citoyens canadiens ont reçu au moins une dose.

vaccin astrazeneca canada deces

>>> A lire aussi : AstraZeneca : Cette idée étonnante pour redorer l’image du vaccin

La stratégie vaccinale maintenue

En effet, au Canada, le décès malheureux de cette femme de 54 ans ne viendra pas être un frein à la stratégie vaccinale du pays, qui continuera de vacciner massivement sa population avec le vaccin AstraZeneca. Le célèbre Premier ministre canadien, Justin Trudeau a lui même reçu une injection de ce vaccin. Comme un symbole pour sa population, et montrer que les complications causées par l’AstraZeneca restent très rares, et ne méritent pas de mettre en péril la stratégie vaccinale de tout un pays lorsque l’on sait, aujourd’hui, que le vaccin reste le seul espoir de gagner cette bataille contre le virus.

>>> A lire aussi : AstraZeneca : de nouveaux drames viennent de se produire

0