Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Covid-19 : l’OMS annonce une très mauvaise nouvelle

Publié par Sacha JOUANNE le 02 Juil 2021 à 19:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La branche européenne de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé ce jeudi 1er juillet que le nombre de cas positifs à la Covid-19 est reparti à la hausse après dix semaines consécutives de recul. Une très mauvaise nouvelle pour les autorités sanitaires, très inquiètes au sujet d’une possible nouvelle vague épidémique dans les prochains mois.

cas-positifs-europe-oms-annonce

>>> À lire aussi : Retour du couvre-feu, restaurants fermés, retour du masque… le triste scénario envisagé…

L’OMS indique que les cas positifs à la Covid-19 repartent à la hausse en Europe

Après plusieurs semaines un peu plus « calme » , l’épidémie de coronavirus semble reprendre du galon depuis quelques jours. C’est notamment ce qu’a déclaré ce jeudi 1er juillet la branche européenne de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Cette instance sanitaire a révélé qu’après dix semaines consécutives de recul, les cas positifs de Covid-19 ont de nouveau augmenté en Europe. « Il y aura une nouvelle vague dans la région européenne, sauf si nous restons disciplinés » , a assuré Hans Kluge, directeur de l’OMS Europe lors d’une conférence de presse.

Pour l’agence sanitaire, cette hausse de 10% dans le continent du nombre de cas positifs est « en raison de l’augmentation des brassages, des voyages, des rassemblements et de l’assouplissement des restrictions sociales » . Mais ce rebond peut également être expliqué par la présence de plus en plus forte du variant Delta de la Covid-19, en Europe. « Cette évolution s’inscrit dans le contexte d’une situation qui évolue rapidement, d’un nouveau variant préoccupant – le variant Delta – et dans une région où, malgré les efforts considérables des États membres, des millions de personnes ne sont toujours pas vaccinées » ,  a ajouté Hans Kluge.

La variant Delta va devenir « dominant » à la fin de l’été

En effet, le variant Delta, dit « indien » représente une véritable menace pour de nombreux pays européens. Certains d’entre eux ont notamment pris des mesures pour tenter de freiner au mieux sa propagation. C’est le cas notamment du Portugal qui a rétabli un couvre-feu dans 45 communes du pays. Selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), cette nouvelle souche du coronavirus devrait représenter 90% des nouveaux cas positifs à la Covid-19 d’ici à la fin août dans l’Union Européenne.

Une prévision en accord avec les propos de l’OMS Europe. Cette dernière pense que le variant Delta sera « dominant » à la fin de l’été dans tout le continent. Cette souche du coronavirus pose de réels problèmes car elle serait 40 à 60% plus transmissible que le variant Alpha, autrement appelé « anglais« , selon l’OMS.

C’est alors qu’une course contre-la-montre débute entre la propagation du variant Delta et les personnes vaccinées contre la Covid-19. L’agence sanitaire souhaite que le plus de monde possible en Europe soit vacciné afin d’éviter une nouvelle vague épidémique qui pourrait mettre sous très haute tension les hôpitaux. Les Européens devront alors être très vigilants dans les prochaines semaines.

>>> À lire aussi : Vaccination obligatoire : Jean Castex fait une grande annonce

0