Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Covid-19 : contaminé sur son lieu de travail, cet infirmier va recevoir un courrier totalement scandaleux !

Publié par Claire JONNIER le 12 Juin 2020 à 11:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il était en première ligne durant l’épidémie du Covid-19. Et rapidement, cet infirmier anesthésiste est contaminé par le virus. C’est ainsi qu’il reste en retrait pendant un mois pour se soigner. Mais aujourd’hui, il a la très mauvaise surprise de recevoir la facture du test de dépistage chez lui !

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Coronavirus : le gros coup de gueule des élèves infirmiers payés 50€/semaine

Covid-19 : un infirmier en colère

La suite après cette vidéo

Il s’appelle Hervé Bougon, il a 60 ans et vient tout juste de se remettre du Covid-19. Aujourd’hui à la retraite, cet infirmier anesthésiste a tout de même tenu à apporter son soutien aux hôpitaux de Coutances et Saint-Lô (Manche). C’est ainsi que tout naturellement, et dès le départ de la vague de pandémie, il travaille au front. Mais malheureusement, il est atteint par le virus.

La suite après cette publicité

« C’est sur mon lieu de travail que j’ai contracté le coronavirus dès le début de la pandémie. Au passage, j’ai ramené le virus à la maison et contaminé ma femme », explique-t-il un quotidien régional. Le 31 mars, il va être testé positif et arrêté pendant un mois. Mais aujourd’hui, il est plus en colère que jamais lorsqu’il s’aperçoit qu’en réalité, c’est à lui de payer son test de dépistage.

>> À lire aussi : Un infirmier étrangle sa femme médecin « elle m’a transmis le coronavirus ! »

Malaise dans les hôpitaux

La suite après cette publicité

Testé positif au Covid-19, cet infirmier anesthésiste reçoit la facture pour la consultation et pour le dépistage quelques mois plus tard. Mais pour lui, ça ne passe pas ! Et ce n’est pas tant le montant qui s’élève à 10,08 euros, que le principe. En effet, il fait valoir le fait que c’est à cause de son emploi qu’il a été exposé à la maladie et que dans ces circonstances, le coronavirus doit être considéré comme une maladie professionnelle.

« L’hôpital de Coutances m’a envoyé la facture relative à la consultation et au dépistage, de 10,08 euros. En résumé, mon employeur m’a envoyé une note à payer alors que c’est la nature même de mon emploi qui m’a exposé à la maladie. C’est d’autant plus incompréhensible que le Covid est considéré comme maladie professionnelle. Voilà qui en dit long sur l’une des origines du malaise qui règne dans les structures hospitalières. »

Quant au test sérologique, cela ne passe pas non plus… « Je viens de recevoir la note : 30 euros payés au laboratoire qui m’indique que dans mon cas, cet examen n’est pas pris en charge par l’Assurance maladie. Un comble ! »

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.