Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Réanimation, écoles : Ces critères déterminants qui pourraient pousser Emmanuel Macron à prendre des mesures radicales

Publié par Lucie B le 30 Mar 2021 à 10:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le président de la République, Emmanuel Macron, devrait prendre la parole, sous 15 jours afin de faire de nouvelles annonces aux Français. Pour se décider, le chef de l’État observe plusieurs critères.

Emmanuel-Macron

>>> À lire aussi : Reconfinement : Emmanuel Macron prêt pour une nouvelle allocution mercredi ?

Une déclaration d’Emmanuel Macron dans les 15 jours

19 départements en France ont des mesures de restrictions supplémentaires par rapport au reste du pays, avec un confinement plus souple. Pourtant, malgré sa mise en place, la situation sanitaire est en train de s’aggraver. Si bien que le président de la République, Emmanuel Macron, devrait prendre la parole, d’ici 15 jours maximum, dans le but de « donner de la clarté et un calendrier » .

De nouvelles mesures pourraient être décidées dès mercredi 31 mars, lors du conseil de défense, et pourront aller, selon un conseiller, « d’un simple renforcement du télétravail au confinement strict » . Emmanuel Macron prendra sa décision selon plusieurs critères sanitaires, qui semblent s’aggraver de plus en plus.

Le pic du nombre de patients en réanimation en novembre battu

Parmi les critères sanitaires qui montent en flèche, il y a le nombre de patients en réanimation. Il est actuellement de 4 974 patients, soit supérieur à celui du pic du mois de novembre, qui avait conduit à la mise en place d’un deuxième confinement. Les nombres de cas restent élevés, avec une moyenne sur une semaine, de 26 000 cas quotidiens.

Autre critère scruté par Emmanuel Macron, c’est la fermeture des écoles, qui, d’après un ministre opposé à la généralisation de la fermeture, « doit rester notre ligne rouge » . Durant la semaine du 19 au 25 mars, 109 écoles primaires ont été fermées (pas de chiffres pour les collèges et les lycées) ainsi que 2 962 classes, tous niveaux confondus, avec une augmentation de 900 classes par rapport à la semaine précédente. Ces fermetures de classes devraient fortement augmenter, avec la mise en place à partir de lundi 29 mars, du protocole sanitaire renforcé : dès qu’un cas positif est déclaré, la classe est fermée.

Quoi qu’il en soit, le gouvernement et Emmanuel Macron attendent les données sanitaires du mardi 30 mars, qu’ils jugent comme étant déterminantes, pour prendre leur décision.

Source : RMC 

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron sur le point d’annoncer un reconfinement radical ?

0