Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Couvre-feu décalé ? La bonne nouvelle qui vient de tomber

Publié par Pierrick le 27 Avr 2021 à 17:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Invitée d’Apolline de Malherbe sur BFMTV et RMC, la ministre du Travail Elisabeth Borne estime qu’il est « préférable » que les terrasses de restaurants restent ouvertes un peu plus tard et donc de décaler le couvre-feu.

Publicité
Elisabeth Borne

>>> A lire aussi : Couvre-feu : Emmanuel Macron prend une importante décision

Réouverture des restaurants rimerait avec décalage du couvre-feu

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Alors que le Chef de l’Etat a reconnu que « 19h c’est un peu tôt » quant au couvre-feu devant des élèves d’une école de Melun (Seine-et-Marne) et que les restrictions de déplacement seront levées dès le 3 mai, la ministre du Travail Elisabeth Borne a évoqué ce matin à BFMTV qu’une réouverture des restaurants allait de pair avec un assouplissement du couvre-feu. « Ça serait effectivement préférable pour les restaurateurs qu’ils puissent être ouverts un peu plus tard » , reconnaît la ministre.

Publicité

Elle a aussi révélé que la décision n’était pas encore actée. Elle laissera le Président de la République annoncer lors de sa prochaine allocution les directives que le gouvernement prendra pour le déconfinement progressif.

« Il faudra rouvrir les restaurants de manière progressive »

L’Elysée annonce un calendrier très progressif concernant les réouvertures des terrasses, lieux culturels et commerces dits « non-essentiels » . Les restaurateurs pourront de nouveau accueillir des clients sur leurs terrasses. En revanche, des jauges d’accueil pourraient être mises en place en fonction de la circulation du virus.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Emmanuel Macron avait déclaré hier à Melun qu’il y aura quatre étapes pour le déconfinement. Avant d’ajouter que les restaurants pourraient rouvrir en fonction de l’évolution de la situation. Sa ministre du Travail a corroboré les propos d’Emmanuel Macron et a insisté sur « l’importance de donner des perspectives, en même temps il faut qu’on soit prudent pour ne pas avoir à faire des retours en arrière. L’objectif c’est d’y aller progressivement pour ne pas avoir à faire de stop and go comme on dit » .

>>> A lire aussi : Réouverture des restaurants : Emmanuel Macron donne une réponse claire

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.