Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Covid-19 : Mauvaise nouvelle pour les fêtes de fin d’année

Publié par Romane TARDY le 28 Nov 2022 à 22:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis 2020, le Covid-19 sème la pagaille dans les fêtes de fin d’année. Alors que même le masque n’est plus obligatoire, mais que le virus n’a pas disparu pour autant, Noël et le Nouvel an seront-ils perturbés cette année ?

A lire aussi : Covid-19 : le masque va bientôt faire son grand retour ?

Noël, une période perturbée depuis l’arrivée du Covid

Rappelez-vous en 2020, la France était sous couvre-feu pendant les fêtes. Jean Castex avait annoncé la mise en place d’un couvre-feu dès 20 heures. Le Premier ministre avait précisé que les déplacements seraient cependant autorisés exceptionnellement après 20 heures le soir du 24 décembre. Le 31 n’avait pas été épargné. Pour les repas, six personnes à table étaient conseillées.

En 2021, aucune règle n’avait été imposé. Toutefois, le masque était encore requis en intérieur dans les lieux recevant du public ou sur les marchés de Noël. Cette année, aucune de ces mesures ne devrait être mise en place. Toutefois, la situation reste inquiétante.

noel covid

A lire aussi : Noël : mauvaise nouvelle pour les Français ?

Des fêtes de fin d’année en pleine nouvelle vague ?

Alors qu’Emmanuel Macron a fait une déclaration choc sur le vaccin, où en est la situation sanitaire à l’approche des fêtes ? Ce samedi 26 novembre, 48 331 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés en 24 heures, selon Santé Publique France. Ce chiffre représente une hausse de 2,6% par rapport à samedi dernier. Néanmoins, sur les sept derniers jours, le nombre de cas quotidien a augmenté de 165 % ! Pour beaucoup de scientifiques, une nouvelle vague provoquée par le sous-variant BQ1.1. est en train de commencer à se propager.

Cette tendance à la hausse peut inquiéter à l’approche des fêtes. Les nombreuses réunions de famille pourraient faire exploser les chiffres en janvier. « La neuvième vague de Covid-19 est bel et bien là » , a affirmé l’épidémiologiste Mahmoud Zureik au Parisien. Le spécialiste a estimé que nous n’avons jamais été dans « une situation aussi défavorable depuis mars 2021 » notamment suite au faible taux de vaccination corrélé aux températures hivernales. En effet, seulement, 8,6% des 60-79 ans éligibles ont reçu leur rappel adapté à Omicron et 9,7% chez les plus de 80 ans.

Appel à maintenir les gestes barrières et à se vacciner !

De son côté, le Dr Martin Blachier, épidémiologiste et médecin en santé publique, a donné quelques conseils pour passer les meilleures fêtes de fin d’année possibles malgré « une situation épidémique marquée par une forte circulation virale » . Il a alors détaillé auprès de La Dépêche : « Pensez à aérer, ou à vous retrouver dans la pièce la plus grande possible à Noël… Ce sera tous les ans comme ça donc il faut que ce soit quand même vivable » .

Il a aussi admis que « pour les personnes fragiles, très isolées et qui fréquentent peu de monde, Noël présente un risque de se faire contaminer par la jeunesse » et appelle donc à la vaccination. Il a ainsi ajouté : « Étant donné qu’il y a un délai d’efficacité des sérums, les personnes fragiles doivent se faire vacciner 15 jours avant les fêtes » .

A lire aussi : Covid-19 : la mauvaise nouvelle qui vient de tomber

0