Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : quand la diminution de la taille du pénis devient… un symptôme du virus !

Publié par Lucas le 19 Juil 2021 à 8:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Non, non. Vous ne rêvez pas ! Lu comme ça, cela paraît totalement fou. Mais il s’avère que, selon une étude réalisée, voir la taille de son pénis diminuer pourrait s’expliquer par la contamination au virus du Covid-19. Sur les plus de 3.700 personnes que les chercheurs et scientifiques étudient et observent, ces derniers ont donc découvert de nouveaux types de symptômes. Ils seraient surtout des signes de ce qui est couramment appelé le « Covid long ».

>>> A lire aussi : Olivier Véran alerte sur « 96% des Français qui ont contracté le Covid avec des symptômes  » sur un fait grave !

Le pénis, nouvelle preuve de contamination au Covid-19

Messieurs, si votre pénis perd un peu de son envergure, vous pourrez désormais peut-être rapidement trouver l’origine de votre mal ! En effet, une récente étude vient de prouver que de nouveaux symptômes d’un « Covid long » existent. Parmi ces derniers, on retrouve notamment un trouble de la vision, qui elle, se floute. Mais pas que…

Selon l’étude, le pénis est un nouveau moyen de savoir si un homme, donc, est ou a été touché par le virus du Covid-19. En réalité, la taille du sexe masculin se réduirait de quelques centimètres lorsque le patient a vu le coronavirus le frapper, qu’il s’en soit rendu compte, ou non. « Bien qu’il y ait eu beaucoup de discussions autour du « long Covid », il existe peu d’études portant sur ces patients », explique le docteur Athena Akrami, chef de l’étude réalisée.

covid-19 penis symptomes

>>> A lire aussi : Covid-19 : l’OMS alerte sur un risque de « catastrophe absolue » concernant la vaccination des enfants

Une attention majoritaire aux problèmes respiratoires

Comment expliquer que, de longs moins après l’apparition du Covid-19, les premières preuves de nouveaux symptômes du « Covid long » ne sortent que maintenant ? « De nombreuses cliniques post-Covid se sont concentrées sur la réadaptation respiratoire », poursuit alors le chef de l’étude, qui considère que l’attention sur les problèmes respiratoires est trop majoritaire.

Il reste également persuadé que de nombreux patients « souffrent encore en silence, incertains que leurs symptômes soient liés au Covid-19 ». Pour l’heure, de nouvelles dispositions sont à l’étude afin d’agir directement auprès des médecins généralistes.  Ils pourraient, en effet, dépister plus facilement les éventuels nouveaux symptômes récemment découverts.

>>> A lire aussi : Vaccin : un nouveau syndrome très inquiétant causé par un des vaccins anti Covid a été découvert

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail