Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Attention, la SNCF contrainte de supprimer des trains : êtes-vous concernés ?

Publié par Camille Lepeintre le 10 Jan 2022 à 19:16
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Des TGV et des Intercités seront supprimés à partir de cette semaine, en raison d’une baisse des réservations liées à l’épidémie du Covid-19, a annoncé un porte-parole de la SNCF, vendredi 7 janvier.

>>> A lire : Bilal Hassani censuré par la RATP et la SNCF à cause de sa posture sur la Une de TÊTU !

Pour la SNCF, c’est une adaptation « des plans de transports »

« Compte tenu d’une baisse constatée des réservations de 30 % depuis le début de l’année – en particulier en semaine -, le plan de transport TGV sera adapté à compter de la semaine prochaine ( donc cette semaine) et assuré à hauteur de 90 % de l’offre prévue, et à 80 % pour les Intercités » , a annoncé un porte-parole de la SNCF, vendredi dernier.

À partir d’aujourd’hui, la SNCF va donc supprimer 10 % de ses TGV et 20% des Intercités. Une mesure qui s’explique par la forte baisse des réservations depuis que le variant Omicron se déferle dans toute la France. Pour eux, c’est aussi une manière d’adapter davantage les « plans de transports » , qui nécessite de prendre en compte que de nombreux agents SNCF sont également touchés par le Covid.

Les trains fantômes de la SNCF

Les trains de nuit seront bien assurés

La SNCF a précisé que les trains de nuit ne seraient pas supprimés et que « l’adaptation de l’offre sera plus forte » pour les TGV internationaux, en particulier pour le service Eurostar. Pour les trains de banlieue de la région parisienne : « le plan de transport Transilien […] pourrait être légèrement adapté selon les lignes en fonction de la situation sanitaire et de la disponibilité des agents SNCF » , ont-ils annoncé.

Ils ont également expliqué les démarches à suivre pour les voyageurs dont l’itinéraire a été annulé. Ainsi, si un train est supprimé, la compagnie prévoit de contacter le voyageur grâce au numéro de téléphone ou via l’adresse mail utilisée pour faire la réservation.

Les voyageurs auront deux choix : faire un échange avec la réservation d’un nouveau trajet sans payement supplémentaire, ou alors un remboursement automatique. Le remboursement s’effectue par carte bleue ou en espèce à hauteur de 150 euros maximum, il est généralement effectif sous 3 à 5 jours.

Vous l’aurez donc compris, restez vigilants sur vos prochains voyages !

>>> A lire aussi : Ivre, une conductrice roule sur les rails et provoque trois heures de retard

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0