Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : Une entreprise veut imposer à ses salariés un collier pour la distanciation sociale

Publié par Elisa GERLINGER le 18 Jan 2021 à 9:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pour lutter contre la Covid-19, l’entreprise Essity veut imposer à ses salariés un collier qui bipera si la distanciation sociale n’est pas respectée.

Essity

>>> A lire aussi: Covid-19 : cet étrange symptôme qui questionne les chercheurs

Pour les salariés qui ne sont pas en télétravail, de nombreuses mesures d’hygiène ont été mises en place dans les entreprises. Masque obligatoire, gel hydroalcoolique, espacements des bureaux… Mais le géant des produits d’hygiène Essity a voulu aller encore plus loin dans son protocole sanitaire. En effet, l’entreprise suédoise veut imposer à ses salariés le port d’un collier autour du cou. Celui bipera si la distanciation sociale d’au moins deux mètres n’est pas respectée entre les employés.

Un dispositif contesté

Les ouvriers des ateliers le porteraient à la ceinture par sécurité. La mesure doit s’appliquer sur tous les sites du groupe en France dans le Loiret, l’Eure, l’Orne, la Vienne et le Haut-Rhin mais aussi en Europe. Une initiative vivement contestée par les salariés et des syndicats. « C’est un système comparable à celui qui dissuade les chiens d’aboyer » , affirme la CFDT.

« On va infantiliser complètement l’être humain. Vous imaginez le vacarme que ça va faire ? 85 décibels, c’est énorme » , poursuit Christine Duguet, la déléguée syndicale centrale CFDT d’Essity. En effet, 85 décibels correspondent au volume sonore minimum d’une alarme ou d’une sirène. Malgré de nombreuses protestations, l’entreprise a décidé de ne pas réagir.

>>> A lire aussi: Vaccin Covid-19 : voici le numéro de téléphone pour prendre rendez-vous pour vous faire vacciner

Une bonne initiative selon l’entreprise

Elle affirme que ce boîtier vise « à limiter le plus possible tout risque de transmission du virus. Les porteurs du boîtier seraient alertés en cas de proximité physique trop importante permettant ainsi une plus grande vigilance quant au respect des distanciations physiques« . La direction précise cependant que le collier ne sonnera pas dans les sanitaires, au restaurant d’entreprise ou à l’infirmerie. De plus, les salariés ne seront pas géolocalisés et identifiés uniquement par un numéro.

Essity confie que ce dispositif pourrait être imposé avant la fin du mois de janvier. « L’objectif unique d’Essity est de préserver la santé des collaborateurs » , conclu l’entreprise de produits d’hygiène.

>>> A lire aussi: Variant du Covid-19 incontrôlable ? On sait à quelle date il va déferler sur la France

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail