Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Delphine Jubillar en vie ? La vérité sur l’activation de son compte Facebook dévoilée ?

Publié par Justine le 18 Jan 2021 à 12:44

Disparue sans laisser le moindre indice durant la nuit du 15 au 16 décembre, Delphine Jubillar demeure introuvable et l’enquête piétine. Or, l’activation de son compte Facebook le 13 janvier dernier ont fait naître trois hypothèses à découvrir dans la suite de l’article.

Delphine Jubillar la piste criminelle privilégiée

Photo Facebook

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar : Les quatre pistes qu’envisagent les enquêteurs

Delphine Jubillar s’est-elle connectée à son compte Facebook ?

Les enquêteurs travaillent dur sur la disparition de Delphine Jubillar. Cette jeune mère de famille de 33 ans, n’a laissé aucune trace quand elle a quitté le domicile familial dans la nuit du 15 au 16 décembre. Malgré les nombreux moyens mis à disposition, l’enquête piétine.

Pourtant, mercredi 13 janvier dernier, un rebondissement de taille a lieu sur Facebook. Le compte de l’infirmière a été activé pour publier un message vide sur le groupe « citoyens en colère 81 » avant d’être supprimé. Grâce aux captures d’écran transmises à la section de recherches de la gendarmerie de Toulouse, l’affaire prend un nouveau tournant. Cette mystérieuse apparition est-elle un signe de vie ? Un appel au secours ? Son compte a-t-il été piraté ?

>>> À lire aussi : Affaire Jubillar : La découverte glaçante des enquêteurs !

Qui s’est connecté sur le compte de Delphine Jubillar ?

Comme de nombreux utilisateurs du réseau social, Delphine Jubillar est la seule à connaître le mot de passe de son compte. Cela n’empêche pas aux enquêteurs d’exploiter toutes les pistes. Bien entendu, pour les proches de la disparue cette apparition nourrit l’espoir de la retrouver vivante.

Sur RTL, Damien Bancal, spécialiste en cybercriminalité apporte des précisions : « Concrètement les autorités peuvent remonter cet étrange message et demander à Facebook la géolocalisation de la diffusion de ce dernier. Ensuite, on s’interroge sur le matériel utilisé : est-ce que c’était un ordinateur ? Est-ce que c’était un téléphone portable ? Et puis, à partir de ces éléments-là les autorités pourront plus ou moins découvrir qui est l’auteur de ce message : la propriétaire de ce Facebook ou quelqu’un d’autre ». Pour le spécialiste, il pourrait s’agir d’un curieux petit voleur.

>>> À lire aussi : Découvrez cette astuce imparable pour savoir qui visite votre profil Facebook !

Source : Closer