Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Un directeur d’école retrouvé mort après la mise en examen d’un de ses enseignants

Publié par Elodie GD le 27 Juin 2023 à 19:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Un directeur d’école bordelais a trouvé la mort ce lundi. Si les circonstances restent encore floues, les autorités ont toutefois précisé qu’il s’agissait du directeur de l’établissement privé de Bordeaux, où un enseignant a été mis en examen vendredi pour agressions se*uelles.

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : Deux enfants de 5 et 7 ans soupçonnées d’avoir violé une élève de 4 ans à l’école

Un directeur d’établissement meurt dans des circonstances inconnues

Ce lundi, le rectorat a annoncé, dans un communiqué de presse, le décès du directeur d’un établissement privé catholique de Bordeaux. « Suite au décès du directeur de l’école Saint-Gènes La Salle de Bordeaux, le rectorat de l’académie de Bordeaux apporte tout son soutien à sa famille, à la communauté scolaire, et aux élèves » , stipule le communiqué.

La suite après cette publicité

Une « cellule d’écoute » a été mise à disposition des élèves et des personnels de l’école ce mardi.

Si le flou subsiste encore autour de l’affaire, la presse fait le rapprochement avec le décès d’un homme percuté par un train dans l’après-midi.

S’agirait-il d’un suicide ? La piste est envisageable. D’autant plus que quelques jours auparavant, l’école où exerçait l’homme s’est retrouvée au milieu d’une sordide affaire d’attouchements et d’agressions se*uelles sur mineures.

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : Un professeur frappe un élève qui l’aurait poussé à bout : l’agression a choqué

Voyeurisme, agression se*uelles, détention d’images pédopornographiques

La suite après cette publicité

En effet, ce vendredi, un enseignant de cet établissement catholique très prisé de Bordeaux a été mis en examen. La raison ? Il est soupçonné d’agressions sexuelles sur mineur de 15 ans, voyeurisme sur mineur et détention d’images pédopornographiques.

Il a été interpellé après une classe découverte à Arcachon au cours de laquelle plusieurs élèves ont signalé un incident à une mère accompagnatrice. Selon elles, l’enseignant les aurait filmées sous la douche en passant son téléphone portable sous la porte des cabines.

Prenant ces déclarations très au sérieux, le directeur d’établissement avait signalé les faits au parquet de Bordeaux. Il avait ensuite recueilli les témoignages des élèves et ordonné à l’enseignant de quitter les lieux. Suite à cela, il avait pris le relais de ce dernier en tant que professeur d’une classe de CM1.

La suite après cette publicité

Une fois l’enseignant mis en examen, les policiers tombent sur son ordinateur. Un ordinateur renfermant de sombres secrets. Sur ce dernier, ils découvrent en effet des images le montrant en train de procéder à des attouchements ainsi que des images à caractère pédopornographiques.

S’il a nié les faits dans un premier temps, il a toutefois fini par les reconnaître partiellement.

>> A lire aussi : « Il n’y a rien qui vous choque ? » : Une enseignante visée par une « fatwa numérique » après avoir utilisé une simple photo de Soprano en cours !