Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Deux enfants de 5 et 7 ans soupçonnées d’avoir violé une élève de 4 ans à l’école

Publié par Gabrielle Nourry le 07 Juin 2023 à 12:25

Un drame se serait produit ce lundi 5 juin dans une école maternelle de l’Essonne. Au sein de l’établissement, Ferdinand-Buisson à Morsang-sur-Orge, deux fillettes de 5 et 7 ans auraient violé une enfant de 4 ans.

À lire aussi : Etranglements, punaises plantées dans la peau : un enfant de 6 ans « sème la terreur » dans une école

Une élève de 4 ans avait confié avoir mal aux fesses

L’école maternelle Ferdinand-Buisson à Morsang-sur-Orge est sous le choc. Ce lundi 5 juin, durant la pause déjeuner, une élève de 4 ans aurait subi un viol de la part de deux autres fillettes âgées de 5 et 7 ans. L’enfant victime de ce geste aurait confié « avoir mal aux fesses » à un surveillant.

La petite fille de 4 ans a par la suite été auscultée par l’infirmière de l’école qui a constaté des « rougeurs autour de l’anus » qui auraient été causées par deux élèves de l’école maternelle désignées par la victime.

Face à la gravité de la situation, l’établissement contacte le commissariat de Juvisy-sur-Orge. La fillette victime d’abus sexuels a été conduite aux urgences pédiatriques. Les deux élèves mises en cause vont ainsi être interrogées par des policiers.

viol eleve ecole

À lire aussi : Un baby-sitter accusé d’avoir violé le garçon de 4 ans qu’il gardait

Les deux fillettes ont reconnu les faits

Face aux enquêteurs, les deux petites filles reconnaissent les faits mais elles s’accusent mutuellement. Suite à ce drame, une psychologue est attendue au sein de l’établissement ce jeudi 8 juin. La maire de la commune a également prévu de rencontre les parents de la victime.

Une autre procédure a été ouverte dans ce dossier envers la mère d’une des élèves mises en cause. Après avoir été convoquée par les policiers, elle a asséné une violente gifle à sa fille lui faisant saigner le nez.

Face à ce geste, la mère de famille âgée de 47 ans a été placée en garde à vue. L’enfant a quant à elle été placée en foyer avec une ordonnance de placement provisoire. Malheureusement, ces drames sont de plus en plus fréquents. Un enfant de CP avait récemment été accusé d’agressions sexuelles sur ses camarades.

À lire aussi : Un magicien manipulait des parents pour violer leurs enfants

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.