Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un professeur frappe un élève qui l’aurait poussé à bout : l’agression a choqué

Publié par Felix Mouraille le 29 Sep 2022 à 8:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce 8 septembre au CFA de Ploufragan (Côtes-d’Armor), un professeur s’est montré violent envers un des ses élèves. Ouest-France rapporte que le jeune homme l’aurait poussé à bout.

A lire aussi : « Je vais venir te défoncer » : une enseignante victime de menaces après avoir demandé à une élève de retirer son voile

Un violent incident entre un élève et son professeur a eu lieu au centre de formations d’apprentis (CFA) de Ploufragan. En plein cours, un adolescent de 15 ans a voulu s’expliquer avec son professeur qui aurait fini par lui asséner des coups de tête.

La scène de l’agression a été filmée

Lors d’un cours de formation Sauveteur secouriste du travail (SST), un élève a été dirigé vers une étude surveillée pour son comportement. Après le cours, le jeune homme a voulu s’expliquer avec l’enseignant en question mais la situation a vite dégénéré.

Filmée par un téléphone portable, une violente altercation a éclaté entre les deux individus au point que le professeur agrippe l’adolescent. Des témoignages rapportent qu’il aurait donné « trois coups de boule » . De leur côté, 20 Minutes, explique qu’on voit bien sur les images que le professeur s’en prend physiquement à l’élève. Toutefois, la mauvaise qualité de la vidéo empêche « de préciser la nature et le nombre de coups portés » .

A lire aussi : Scandale : des élèves contraints de ne manger « que du pain » à la cantine à cause d’un manque de stocks

L’élève n’a pas porté plainte contre son professeur

Le directeur du CFA de la Chambre des métiers et de l’artisanat de Bretagne, Pascal Cadieu, confie à 20 Minutes qu’il aura « une sanction disciplinaire forte« . Depuis cet incident, le professeur est placé en arrêt-maladie et sera prochainement convoqué devant le conseil de discipline.

L’élève victime de l’agression de son professeur a été exclu de l’établissement et orienté vers un autre établissement. Malgré cette violente altercation, l’adolescent de 15 ans a décidé de ne pas porter plainte.

Mais la direction, eux, n’ont pas exclu d’attaquer en justice ceux qui ont diffusé des lettres anonymes disant qu’elle aurait tenté d’étouffer l’affaire. Cet événement ne fait aussi que confirmer la hausse des violences dans les établissements scolaires depuis la rentrée.

A lire aussi : Des parents se bagarrent à l’arme blanche devant l’école de leurs enfants le jour de la rentrée

0