Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Variants : Peut-on être doublement infecté avec Delta et Omicron ?

Publié par Charlène Deveaux le 16 Déc 2021 à 6:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En pleine 5eme vague de Covid-19, le laboratoire Moderna vient d’annoncer qu’il existe une possibilité de cas de double infection par les deux variants Omicron et Delta. Des cas certes rares, mais possibles.

>>> À lire aussi : Covid-19 : un homme vendait des « kits corona » pour s’infecter volontairement

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Possibilité de double infection

En ce moment, en Europe, c’est la pagaille. La pandémie ne désemplit pas et, suite à l’apparition de la 5ème vague de Covid-19, l’augmentation de Delta et l’apparition de Omicron, on apprend encore une nouvelle pas très mûre. En effet, selon le laboratoire américain Moderna, « les variants Delta et Omicron vont coexister » Des propos tenus par le Dr Paul Burton, chef du service médical du labo.

Il poursuit : « Je pense qu’Omicron représente une réelle menace. Il va infecter des gens déjà infectés par Delta, les gens peuvent héberger les deux virus. Avec l’opportunité pour les deux variants d’échanger ou de partager des gènes » . Des paroles rapportées dans le journal britannique The Sun, qui renforcent une nouvelle fois les sentiments de peur et d’inquiétude de la population, face à une pandémie qui n’en finit pas.

virus

Les incertitudes perdurent et les variants ont le bras long

Pour l’instant, rien ne semble indiquer que ce phénomène aggraverait la maladie. En ce qui concerne les variants, la tendance semble s’inverser, puisque le variant Delta, découvert fin 2020 en Inde, se fait rattraper par Omicron, qui se propage très rapidement ces temps-ci. En effet, le variant est déjà présent dans au moins 63 pays, selon l’Organisation mondiale de la santé.

C’est pourquoi cette nouvelle théorie de double infection, par ces deux variants qui nous mènent la vie dure, fait peur et interroge. Pour l’instant, les données ne sont pas encore totalement fiables, et les résultats ne permettent pas encore de se prononcer formellement. Néanmoins, il ne faut pas mettre non plus totalement de côté l’hypothèse que cela pourrait donner l’opportunité aux deux variants de se développer davantage.

>>> À lire aussi : La scène de la vaccination de Gabriel Attal était-elle jouée ?

0