Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Le burkini est jugé beaucoup trop sexy pour être porté en public dans ce pays…

Publié par Celine Spectra le 11 Juin 2022 à 14:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Contrairement aux idées reçues, la France n’est pas le seul pays où le burkini fait polémique. En effet, en Égypte, le Sénat s’interroge finalement sur l’interdiction du maillot de bain intégral… Ce dernier étant jugé cette fois beaucoup trop sexy.

Publicité
En Égypte, le burkini est jugé beaucoup trop sexy pour être porté en public !

Le burkini beaucoup trop sexy pour être porté ?

Si Grenoble a déclenché un tsunami de critiques en autorisant le burkini dans les piscines municipales, il faut savoir que ce n’est guère mieux en Égypte. En effet, le maillot de bain intégral éclabousse également jusqu’au Sénat. Mais, comme vous allez pouvoir le constater, ce n’est absolument pas pour les mêmes raisons.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Depuis cinq ans, les rédacteurs des gazettes du Caire sont débordés d’articles sur le burkini, pourtant, si on se réfère à l’Islam, il est censé être conforme à la « pudeur« . Mais il s’avère que certains hôtels, les plus chics du pays, ne sont absolument pas d’accord et ont décidé de l’interdire.

Publicité

Visiblement, ce dernier serait jugé, en effet, beaucoup trop sexy. Ce 16 mai, le Sénat égyptien s’est donc réuni afin de débattre de son interdiction. Mais visiblement, ils n’ont pas réussi à trancher. 

Un pays pourtant très touristique

Il faut savoir que cette polémique est loin d’être anecdotique dans un pays très dépendant du tourisme… D’autant plus que malgré des aides massives de l’État, la Covid-19 a plongé le secteur dans une crise très profonde… Cet été, Le Caire compte sur les millions de voyageurs des pays du Golfe afin de réussir à remplir ses hôtels.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Or, il faut savoir que les clientes venues de cette région ne se baignent généralement qu’en burkini. Un choix donc très difficile à faire pour le Sénat. Et face à cette polémique, le ministère du Tourisme égyptien a promis qu’il allait étudier de près les affaires liées au port du burkini.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.