Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Elisabeth Borne bientôt remerciée ? Elle risque gros

Publié par Romane TARDY le 22 Nov 2023 à 10:45

Elisabeth Borne ne cesse de subir les critiques. Au point que sa place pourrait être en danger. La Première ministre pourrait-elle bientôt rendre son tablier ?

À lire aussi : Elisabeth Borne et Gabriel Attal prennent l’avion pour 38 minutes : ça ne passe pas

Elisabeth Borne en danger ?

Depuis qu’elle est arrivée au poste de Première ministre, Elisabeth Borne est loin de faire l’unanimité. Sa cote de popularité est au plus bas : à la rentrée, elle ne comptabilisait que 24% d’opinion favorable, selon le baromètre YouGov.

Cette cote de popularité relativement basse s’explique notamment par son utilisation massive du 49.3. Son comportement a également fait polémique à plusieurs reprises. Récemment, son intervention sur le harcèlement scolaire a divisé. Sa réponse sur le sujet face à un élève de primaire victime de harcèlement a été jugée « lunaire » et « hors-sol » .

Elisabeth Borne est-elle en train de se perdre face à tous les débats actuels ? Entre le plan logement, le projet immigration ou encore le conflit Israël-Hamas, les tensions viennent de toute part et les nerfs sont mis à rude épreuve.

À lire aussi : « Une belle connerie » : Elisabeth Borne agacée par la présence d’une nouvelle ministre

De nouvelles ambitions ?

La Première ministre ferait aussi face à quelques rivalités internes. Le départ d’Aurélien Rousseau, son directeur de cabinet, avait notamment questionné. « Besoin de repos » , avait simplement justifié un de ses proches dans Le Parisien. Le politique aurait-il été « usé » par Elisabeth Borne ? Certains font aussi état de tensions avec Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, qui pourrait convoiter son poste.

La Première ministre pourrait également avoir d’autres ambitions. En effet, la majorité cherche sa tête de liste pour les Européennes. Si l’eurodéputé Stéphane Séjourné est en pole position, le nom de la cheffe du gouvernement tourne aussi.

En déplacement à Strasbourg ce mardi, elle a finalement exclu cette possibilité : « Ce n’est pas mon projet mais je ne doute pas qu’on aura une bonne tête de liste pour porter des projets auxquels, vous l’aurez compris, nous croyons beaucoup » , a-t-elle déclaré à Dernières nouvelles d’Alsace.

Alors Elisabeth Borne est-elle sur la sellette ? Est-elle en train de remonter dans la liste des personnes indésirables au gouvernement ?

À lire aussi : Elisabeth Borne fait une rare apparition en public avec son compagnon

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.