Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Emmanuel Macron : son nouveau dérapage sur les gilets jaunes qui va provoquer un tollé !

Publié par Justine le 06 Fév 2021 à 11:44
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Profondément marqué par la crise des Gilets Jaunes, Emmanuel Macron en parle encore aujourd’hui. Selon lui, ce mouvement qui a largement marqué l’année 2018 ressemble à s’y méprendre à l’invasion du Capitole du 6 janvier dernier. Une comparaison qui est loin de plaire à tout le monde…

Emmanue-Macron-reconfinement

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron en pleine tourmente : ce dîner secret qui n’aurait jamais du être révélé !

Emmanuel Macron a une nouvelle fois dérapé

Nous sommes habitués à entendre ce type de phrases de la part du Président Français, mais celle-ci risque d’attirer de lourdes répercussions. Vous pensiez avoir tout vu avec celle-ci : « Je traverse la rue et je vous en trouve [du travail] » ? Détrompez-vous. Ce jeudi 4 février, Emmanuel Macron a participé à une longue séance de questions / réponses avec le think tank américain Atlantic Council.

De très nombreux sujets ont été abordés, mais c’est celle concernant les violences de notre société à cause des réseaux sociaux, qui crée polémique. Le Chef de l’État a comparé sans sourciller, le mouvement des Gilets Jaunes à l’invasion du Capitole : « 2018 en France, 2021 aux Etats-Unis : voilà en effet la nouvelle violence dans nos démocraties, largement liée à ces réseaux sociaux ». Il affirme également qu’il s’agit de « notre nouveau mode de vie ».

>>> À lire aussi : « Vous êtes mon employé monsieur le Président » : Emmanuel Macron pris à partie par des Gilets Jaunes (Vidéo)

Nous vivons un « grand changement anthropologique », selon Emmanuel Macron

Emmanuel Macron ne s’arrête pas là et poursuit son explication : « Je pense d’abord que la violence, la haine, la xénophobie sont de retour dans nos sociétés. Et je pense que c’est tout nouveau. C’est poussé et légitimé par certains groupes politiques et pour moi, il s’agit d’un grand changement anthropologique », indique BFM TV.

Avec cette nouvelle punchline, le Président risque de s’attirer la colère de sa femme qui avait affirmé que ce type de phrase nuit à leur image, mais qu’il est trop tard pour revenir en arrière, relate Gala.

>>> À lire aussi : Une astrologue avait prédit les émeutes du 6 janvier au Capitole

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0