Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Emmanuel Macron : ces images chocs qui vont lui faire du tort

Publié par Romane TARDY le 31 Mar 2023 à 10:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Ce jeudi 30 mars, Emmanuel Macron était en déplacement dans les Hautes-Alpes. Son accueil a été des plus glacials. Des images que redoutaient l’Élysée et qui vont, à coup sûr, faire du tort au président.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Elisabeth Borne virée ? Ce détail qui empêche Emmanuel Macron de s’en séparer

Emmanuel Macron hué lors de son premier déplacement depuis l’utilisation du 49.3

Emmanuel Macron est dans une position délicate. Depuis l’utilisation du 49.3 pour faire passer la réforme des retraites, sa cote de popularité est en chute libre.

La suite après cette publicité

S’il a préféré reporter la visite du roi Charles III, le président n’abandonne pas ses propres déplacements. Ce jeudi 30 mars, Emmanuel Macron était dans les Hautes-Alpes à Savines-le-Lac. Il venait notamment évoquer le plan eau, jugé indispensable face à la terrible sécheresse qui pourrait s’abattre sur le pays cet été.

Il s’agissait de sa première visite officielle depuis le déclenchement du 49.3 et après l’interview très controversée qui a suivi cette décision.

La suite après cette publicité

Malheureusement, à l’arrivée du président sur les rives du lac de Serre-Ponçon, l’accueil n’a pas été des plus chaleureux, bien au contraire… Des cris de protestations retentissaient et des slogans tels « Macron démission » , « Macron tu nous bassines » , « Macron fumier, on va te composter » étaient scandés. Les manifestants tapaient aussi sur les voitures pour se faire entendre et huaient le président.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Emmanuel Macron insulté : Qui est la femme qui a été interpellée ?

Des images représentatives d’un climat très tendu

La suite après cette publicité

Parmi ces manifestants, deux ont été placés en garde à vue pour outrage et rébellion. L’un d’eux a été emmené menotté et apparaissait blessé au front.

La suite après cette publicité

Ces images étaient redoutées par l’Élysée, montrant bien que, où qu’il aille, le président est fortement contesté et les forces de l’ordre se retrouvent obligées d’intervenir.

Malgré cet accueil glacial, Emmanuel Macron a assuré que la contestation ne l’arrêtera pas et ne pourra l’empêcher « d’aller à la rencontre des Français » . Il a également été très dur concernant les violences polémiques survenues à Sainte-Soline cette semaine. Pour Emmanuel Macron, certains sont « simplement venus pour faire la guerre » .

La suite après cette publicité

Le climat tendu risque bien de se perpétuer…

À lire aussi : Emmanuel Macron : annonce choc de l’Élysée