Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

En Turquie, un nouveau séisme a été signalé

Publié par Léa Lecuyer le 07 Fév 2023 à 11:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lundi 6 février, plus de 4 800 personnes ont perdu la vie lors de deux violents séismes en Turquie et en Syrie. Un bilan qui ne cesse d’augmenter suite aux nouvelles secousses qui ont eu lieu ce mardi matin.

Alors que les conditions hivernales compliquent déjà les opérations de secours, un nouveau séisme de magnitude 5,6 a été signalé dans le centre de la Turquie tôt ce matin. Le bilan a aujourd’hui dépassé les 5 000 morts.

La suite après cette publicité

Des tremblements de terre dans la nuit de mardi

Le Centre européen de veille sismologique (EMSC) rapporte que de fortes secousses ont eu lieu dans le centre de la Turquie. Il s’agirait d’un séisme de magnitude 5,6. Des tremblements de terre moins importants que la veille mais dont les répliques atteignent certaines zones du Moyen-Orient. Pas moins de « 138 tremblements de terre avaient été ressentis dans le centre de la Turquie en 27h » d’après l’EMSC.

À lire aussi : Les images impressionnantes de la tempête de neige aux États-Unis : le pays est paralysé

Un bilan qui dépasserait les 20 000 décès pour l’OMS

La suite après cette publicité

Tandis que la mobilisation des secours a permis de sortir plus de 7 840 survivants des ruines en Turquie, le bilan des décès s’alourdit à cause des conditions météorologiques.

Depuis le passage de tremblements de terre lundi 6 février et mardi 7 février, le nombre de décès pourrait atteindre les 20 000 personnes, selon Catherine Smallwood, responsable des urgences en Europe à l’Organisation mondiale de la santé dans le Guardian. Dans ce genre de situation, « nous voyons souvent des nombres huit fois plus élevés que les nombres initiaux« , explique-t-elle à l’AFP.

séisme Turquie
La suite après cette publicité

À lire aussi : Une nouvelle pandémie pour bientôt ? La Croix-Rouge tire la sonnette d’alerte

Dans l’attente de l’aide internationale

Si le président turc Recep Tayyip Erdogan fait appel à la mobilisation nationale et prévoit une période de deuil de sept jours, le gouvernement syrien demande de l’aide à la communauté internationale.

La suite après cette publicité

Etats-Unis, Chine, France ou encore Russie, tous sont prêts à s’organiser pour faire face à cette situation qualifiée de « pire catastrophe depuis 1939«  par Recep Tayyip Erdogan. Près de 160 secouristes américains sont déjà prêts à partir pour la Turquie selon Ouest-France.

L’Union Européenne a également activé son « mécanisme de protection civile« . Sur Twitter, le commissaire à la gestion des crises Janez Lenarcic explique que « des équipes des Pays-Bas et de la Roumanie sont déjà en route« . Hier, 139 secouristes français et 76 pompiers polonais devaient se rendre sur place.

À lire aussi : L’ouragan Irma, la marée noire : Les 10 plus grandes catastrophes naturelles françaises

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

La suite après cette vidéo