Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Ligotée dans un parking, elle alerte la police pour enlèvement : les autorités ne s’attendaient pas à ce qu’elles allaient découvrir !

Publié par Romane TARDY le 24 Fév 2021 à 17:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cette affaire est incroyable. La police est alertée pour un enlèvement. Il retrouve une femme attachée dans un parking, couverte de sang. Si on pense directement à une terrible scène de séquestration, la vérité est tout autre.

enlèvement

A lire aussi : Torturée, affamée et brûlée par ses parents : la petite Maddilyn-Rose est décédée après avoir vécu l’enfer !

Une femme retrouvée ligotée dans un parking

Lundi 22 février à Nancy, une femme de 19 ans indiquait depuis son téléphone portable avoir été enlevée et être retenue dans un parking. Elle n’arrivait cependant pas à identifier la commune dans laquelle elle avait été laissée. La police s’est donc lancée dans d’intenses recherches pour localiser la jeune femme. Ils ont fini par se rendre dans le quartier de la Californie à Jarville, dans un parking. C’est-là qu’ils ont retrouvé la jeune femme.

Elle avait les chevilles liées et un poignet attaché à un tuyau de descente des eaux de pluie. Sur son visage et ses mains, la police a constaté des traces de sang. Tous les signes d’un enlèvement violent. La victime a été prise en charge et évacuée vers les urgences. De gros moyens humains et matériels ont donc été engagés. Si tout laissait à croire à une séquestration, la vérité est tout autre.

Une mise en scène totale de son enlèvement

Les enquêteurs d’abord persuadés d’être face à un véritable enlèvement ont commencé à avoir des doutes. La police cherchait le véhicule des kidnappeurs. Ils ont interrogé les riverains et personne n’avait rien entendu, ni cris, ni coups de porte de garage, rien. Le lieu choisi paraissait suspect : de nombreuses personnes viennent y récupérer leur voiture et le parking est en face d’une grande tour d’immeuble.

A cela s’est ajouté, le récit incohérent de la victime. Elle prétendait avoir été enlevée, jetée dans un coffre de voiture et déposée au parking. Elle a fini par reconnaître qu’il s’agissait d’un « mensonge » et d’une « mise en scène » . Elle avait tout prévu. La jeune femme a été placée en garde à vue pour « dénonciation d’une infraction imaginaire » . Elle a également fait l’objet d’une expertise psychiatrique.

Source : L’Est Républicain

A lire aussi : Drame : un homme exécuté en pleine rue

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.