Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Drame : un homme exécuté en pleine rue

Publié par Claire le 23 Feb 2021 à 13:33

Du côté du Val-de-Marne, c’est la stupéfaction. Ce lundi après-midi, des coups de feu retentissent sur une artère particulièrement fréquentée. Sur place, la police découvre un homme abattu en pleine rue et qui visiblement, aurait fait l’objet d’un règlement de comptes.

>> À lire aussi : Val-de-Marne : une femme retrouvée morte carbonisée, le mari en garde à vue

Val-de-Marne : une zone de non-droit ?

Ce n’est pas la première fois que le Val-de-Marne prend la tête des faits divers. Au contraire, ces derniers temps, les incidents se succèdent avec des règlements de comptes fréquents. Et malheureusement, ce lundi après-midi, cet homme abattu en pleine rue ne fait pas exception. Il est aux alentours de 17 heures quand l’incident éclate avenue de la Division-Leclerc à Cachan.

Apparemment, les tireurs étaient en scooter et avaient bien l’intention de régler son compte à leur victime. C’est ainsi qu’en pleine rue, ils n’hésitent pas à tirer plusieurs coups de feu pour abattre leur cible. Aux alentours, c’est la stupéfaction et les témoins sont encore sous le choc. « Tout à coup, plein de gens sont entrés dans la pharmacie » explique un employé présent sur les lieux.

val-de-marne-un-homme-abattu-pleine-rue

Un règlement de comptes sur fond de trafic

« Il y a tout le temps des petits groupes de jeunes qui traînent » expliquent une riveraine. Et visiblement, ce quartier du Val-de-Marne serait connu pour être fréquenté par des trafiquants. Pour le moment, personne n’explique ce règlement de comptes et l’homme abattu en pleine rue. Pourtant, sa mère vit juste à côté de la scène de crime en question.

Immédiatement, la police a bouclé le périmètre pour commencer une enquête de terrain. Dans les prochains jours, elle devrait taper aux portes de tout le voisinage pour pouvoir étoffer le dossier et essayer de comprendre ce qui a pu se passer ce jour-là. D’ores et déjà, certains jeunes se sont exprimés en expliquant qu’apparemment, la victime était un grand frère d’un de leurs copains.

>> À lire aussi : Fusillade mortelle : Un adolescent de 16 ans décède et quatre adolescents sont blessés