Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Eric Zemmour : la grosse annonce qui vient de tomber

Publié par Quentin VIALLE le 09 Sep 2021 à 21:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mercredi 8 septembre 2021, la cour d’appel de Paris a relaxé Eric Zemmour, poursuivi en 2019 pour avoir eu des propos anti-islam et anti-immigration. Le polémiste et chroniqueur avait été condamné à une peine de 10.000 euros d’amende en première instance. On vous en dit plus dans la suite de cet article !

Eric Zemmour relaxé après des propos contre l'islam et l'immigration en 2019

@ericzemmour_

Propos anti-islam et anti-immigration : Eric Zemmour relaxé en appel

Les faits ont eu lieu le 28 septembre 2019, lors d’une « convention de la droite » organisée par des proches de l’ancienne députée du Front national, Marion Maréchal. Lors de son discours, Eric Zemmour avait attaqué les immigrés « colonisateurs« , et présenté le voile et la djellaba comme « les uniformes d’une armée d’occupation« . Des propos anti-islam et anti-immigration très virulents, qui ont notamment valu à Eric Zemmour la fin de sa collaboration avec RTL.

En septembre 2020, lors de la première instance, le tribunal correctionnel de Paris avait estimé que ces propos constituaient « une exhortation, tantôt implicite tantôt explicite, à la discrimination et à la haine à l’égard de la communauté musulmane et à sa religion« . Le polémiste de 63 ans avait ainsi été condamné à une peine de 10.000 euros d’amende. Il a finalement été relaxé par la cours d’appel de Paris ce mercredi.

>>> A lire aussi : Eric Zemmour : Son nouveau livre aux airs de campagne présidentielle en tête des ventes (vidéo)

« C’est une énorme victoire »

Sur Twitter, Eric Zemmour s’est félicité de cette décision : « Je viens d’être relaxé, mais c’est la philosophie de ces lois liberticides que je critique. #STOPcensure« . Son avocat, Me Olivier Prado, a lui aussi exulté après la victoire de son client en appel. « C’est une énorme victoire, qui intervient après une condamnation très sévère. Eric Zemmour s’attend toujours au pire en matière judiciaire, mais il n’était pas spécialement inquiet du jugement« , a expliqué ce dernier auprès de Valeurs actuelles.

>>> A lire aussi : « Bougnoule, « sale bicot » : la brigade anticriminalité de nuit de Nancy ne serait-elle qu’une vaste pétaudière composée de racistes ?

Source : FranceTV
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0