Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Faits-divers : Il manipule une arme à feu au Nouvel An et le pire se produit…

Publié par Elisa GERLINGER le 04 Jan 2021 à 9:21
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lors d’une soirée pour le réveillon du Nouvel An, un jeune homme a manipulé une arme à feu. Seulement, un coup est parti accidentellement et son ami est décédé.

police

>>> A lire aussi: Bataille d’eau, baignade dans l’eau glacée, trognon de pomme… Découvrez les traditions très étranges du Nouvel An dans le monde !

Ce jeudi 31 décembre, comme partout en France, des amis se sont réunis pour célébrer la nouvelle année dans une maison isolée à Monbazillac en Dordogne. Tous des anciens camarades de lycées âgés de 27 à 29 ans, les fêtards étaient venus déguisés sur le thème de la série Peaky Blinders, qui met en scène des gangsters de l’entre-deux-guerres, qui agissent à Birmingham au Royaume-Uni.

La soirée tourne au drame

Pour jouer le jeu à fond, certains invités sont venus armés. A un moment, l’un d’entre eux a manipulé l’arme à feu mais il ne s’attendait pas à ça… Un coup est accidentellement parti et l’un des jeunes a été touché au thorax et s’est effondré. Le secours sont rapidement intervenus, mais il était trop tard. Le jeune homme est décédé.

Le tireur présumé, un jeune de 27 ans, a donc été interpellé et placé en garde à vue pour homicide involontaire. Tous les participants à la soirée ont été entendus par les gendarmes de Bergerac en charge des investigations. Une enquête est en cours afin de déterminer précisément les circonstances de ce drame.

Des accidents le soir du Nouvel An

Malheureusement, ce n’est pas le seul accident mortel qui a eu lieu durant le réveillon de la Saint-Sylvestre. Un homme de 25 ans est lui aussi décédé ce soir-là, à Boofzheim près de Strasbourg. Alors qu’il manipulait un mortier d’artifice, la victime a eu la tête arrachée. Un autre homme âgé de 24 ans qui se trouvait avec lui a été blessé au visage et transporté à l’hôpital.

La préfecture du Bas-Rhin avait cependant décidé d’interdire la vente et l’achat de feux d’artifice durant tout le mois de décembre. Une mesure qui, visiblement, n’a pas été respectée, et cela a coûté la vie d’un jeune homme.

>>> A lire aussi: Les fêtes clandestines du Nouvel An : ce grand danger qui pourrait entraîner un reconfinement !

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.