Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une femme se fait empaler par un gros poisson lors d’une session de pêche

Publié par Lou Tabarin le 30 Juil 2022 à 8:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Voilà une histoire difficilement crédible si on la raconte à ses proches. Pourtant, elle est bel et bien vraie. Lors d’une sortie en mer, une Américaine s’est fait empaler par un gros poisson de 45 kilos. Il s’agissait d’un voilier (ou bien un espadon), l’une des créatures les plus rapides des océans.

Sailfish

Un espadon lui rentre dedans, et c’est le drame

Quoi de pire que de se faire attaquer par un requin lors d’une sortie en mer ? Sûrement se faire surprendre par un poisson puissant et rapide, doté d’une arme redoutable. Katherine Perkins en a fait les frais à ses dépens.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Cette Américaine de 73 ans pensait passer une journée paisible sur un bateau naviguant au large de la Floride. Tout se passait bien lorsque l’un des deux pêcheurs à bord remarque un espadon au loin. Également appelée poisson voilier, cette gigantesque bête de 55 kilos peut atteindre les 110 km/h.

L’espadon est très apprécié des amateurs de pêche. Il peut cependant s’avérer dangereux puisqu’il sait jaillir de l’eau sans prévenir pour se débattre. En 2015, un homme est mort après avoir été empalé par le rostre du poisson au niveau de la poitrine.

Sept ans après ce drame, rebelote. Cette fois-ci, l’Américaine a été touchée à l’entrejambe. D’après un officier de police, « l’espadon a sauté hors de l’eau et empalé Katherine à l’aine alors qu’elle se tenait près du centre de contrôle du bateau » . Voilà ce qu’on appelle se trouver au mauvais endroit au mauvais moment.

Elle a échappé au pire

Avec un tel scénario digne d’une série Netflix ou d’un roman d’aventures, on se dit que Katherine a malheureusement dû y rester. Et bien détrompez-vous, puisqu’elle est une véritable miraculée.

Grâce à l’intervention des deux pêcheurs, qui ont compressé la blessure le temps que le bateau retrouve les terres, elle s’en est sortie. Le porte-parole de l’hôpital Lawnwood a d’ailleurs donné des nouvelles plutôt rassurantes. Quant à Katherine, elle aurait raconté aux autorités que l’attaque est arrivée si vite qu’elle n’a pas pu réagir.

Elle gardera un souvenir à vie de cette sortie en mer peu ordinaire.

0