Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Refus de douche et de promenade » : découvrez le quotidien de Dahbia B., meurtrière présumée de Lola, en prison

Publié par Celine Spectra le 05 Nov 2022 à 11:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis le 17 octobre dernier, Dahbia B., la meurtrière présumée de Lola, 12 ans, assassinée alors qu’elle rentrait du collège, est incarcérée. Ce vendredi 4 novembre, nos confrères de BFMTV ont souhaité faire le point sur son nouveau quotidien en prison.

>> À lire aussi : Affaire Justine Vayrac : la personnalité de Lucas L. commence à interroger

Dahbia B. placée en surveillance rapprochée

Cela fait désormais trois semaines que nous découvrions l’impensable : le meurtre de la petite Lola ! Depuis, Dahbia B., Algérienne de 24 ans, est soupçonnée d’être la criminelle. Pour mémoire, le 14 octobre dernier, l’adolescente de 12 ans a été tuée dans sa résidence dans le XXe arrondissement de Paris.

Dès le 18 octobre, on apprenait que la jeune femme était incarcérée à la prison de Fresnes. Puis, qu’elle était placée sous surveillance rapprochée. On découvrait également un récit glaçant de son acte présumé. Ce vendredi 4 octobre, nos confrères de BFMTV ont donc souhaité raconter les dessous de sa détention.

>> À lire aussi : Meurtre de Justine Vayrac : La cause du décès révélée par l’autopsie 

« Refus de douche et de balade » découvrez le quotidien de Dahbia B., meurtrière présumée de Lola, en prison

Pixabay

Elle refuse catégoriquement les douches et les promenades

Depuis qu’elle a été incarcérée, celle dont le visage angélique a surpris plus d’un, a été placée dans un « niveau d’escorte pénitentiaire 3 ». Celui-ci est réservé à « toute personne ayant un profil nécessitant une sécurisation particulière ». En clair, lorsque la jeune femme souhaite quitter le quartier d’isolement, notamment pour aller en consultation, la prison bloque tous les autres mouvements en détention.

On apprend également de la part de nos confrères que sa cellule de 9 mètres carrés est inspectée de fond en comble régulièrement. Ainsi que le fait que chaque jour, les agents pénitentiaires remplissent un registre qui lui est entièrement réservé. Le but étant de rendre compte de son comportement.

Visiblement, la jeune femme passerait le plus clair de ses journées allongée sur son lit. Ou bien encore assise sur une chaise à regarder par la fenêtre. Toujours selon BFMTV, elle refuserait également de prendre une douche et les promenades. Par contre, elle ne refuserait pas ses deux repas journaliers. 

>> À lire aussi : Les derniers mots de Justine Vayrac avant de disparaitre dévoilés

Source : BFMTV
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0