Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Le corps de Delphine Jubillar bientôt retrouvé ? Coup de théâtre, l’affaire relancée

Publié par Mia le 12 Jan 2024 à 15:58
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que le procès de Cédric Jubillar pour le meurtre de son épouse approche, un nouvel élément d’enquête vient relancer le dossier. Un mystérieux appel téléphonique entre un détenu et sa mère fait des révélations au sujet de l’implication de l’accusé dans la disparition de Delphine.

A lire aussi : « C’était son harem » : une ancienne conquête de Cédric Jubillar balance sur son étrange comportement

Cédric Jubillar bientôt jugé pour la disparition de sa femme

Pour le moment, la date du jugement de Cédric Jubillar n’est pas connue. Toutefois, le procès devrait avoir lieu cette année 2024. Ce dernier sera jugé pour le meurtre de sa femme, Delphine, disparue en décembre 2020.

Et même s’il y a peu de preuves concrètes à son encontre, tous les regards sont portés sur lui. Et finalement, tous les témoignages semblent l’accuser. D’ailleurs, des traces ADN ont récemment été retrouvées et peuvent jouer contre lui.

Et, d’après les informations exclusives de La Dépêche du Midi, un nouvel élément d’enquête pourrait encore impacter le dossier.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

En effet, d’après le média, le parquet général aurait demandé un supplément d’information dans le dossier d’instruction. Une demande qui fait suite à un appel téléphonique mystérieux.

Cet appel intercepté à la prison centrale de Lannemezan est en fait une conversation entre un détenu et sa mère. Dans cette discussion téléphonique, le prisonnier parle justement de l’affaire Jubillar.

affaire jubillar (2)

A lire aussi : Disparition de Delphine Jubillar : l’enquête sur le point d’être résolue ?

Un appel téléphonique décisif intercepté en prison

Lors de cet appel, la mère aurait dit au détenu que Cédric Jubillar allait bientôt être jugé. Ce à quoi le prisonnier de 33 ans aurait répondu : « Mais il n’y a pas de preuves, pas de preuves… Et Sofiane, et Sébastien et Mathieu, ils les connaissent pas » .

« Ah, s’ils savaient… » , aurait répondu la mère. Nous n’en savons pas plus. Mais, selon nos confrères, l’appel dure environ 5 minutes. Et ce dernier pourrait apporter des réponses à cette affaire.

Pourquoi ? Parce que les noms de Sofiane et de Sébastien ne sont pas inconnus. Ces noms font également partie du dossier Jubillar.

Par ailleurs, il se peut que Cédric ait parlé du drame avec ce détenu. Les deux ont été envoyés à la maison d’arrêt de Seysses. C’est après que le détenu resté anonyme est parti pour Lannemezan. Il se peut donc que les deux hommes se soient déjà rencontrés.

A lire aussi : « Une mort violente » : Nouvelles révélations glaçantes dans l’affaire Delphine Jubillar