Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vague de violences : Un fourgon de police pris d’assaut aux Tarterêts, cité de Corbeil-Essonnes (vidéo)

Publié par Brandon Clouchoux le 09 Sep 2021 à 10:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que la violence fait rage depuis plusieurs jours à Corbeil-Essonnes : un groupe de jeunes a récidivé. Ils ont attaqué un fourgon de police aux Tarterêts, ce mercredi 8 septembre 2021, en début de soirée. Il n’y a pas de blessés.

Un fourgon de police attaqué aux Tartarêts

Guillaume Roux, secrétaire département du syndicat Unité SGP Police en Essonne, apporte des informations au journal France Bleu Paris. Un fourgon de police a été attaqué par plusieurs personnes dans la cité des Tarterêts à Corbeil-Essonnes. Les faits se sont déroulés ce mercredi 8 septembre, en fin de journée, a confirmé une source policière à France Bleu Paris.

« Une patrouille de police effectuait une ronde dans le quartier des Tarterêts vers 18h40 quand les policiers ont vu un groupe d’une trentaine de personnes qui étaient postées dans un parc. À la vue du fourgon, elles  se sont précipitées sur eux. Un individu aurait brandi une arme de poing et tiré dans leur direction » , explique Guillaume Roux, en direct sur France Bleu Paris ce jeudi 9 septembre. Ses collègues auraient alors riposté avec des gaz lacrymogènes pour disperser le groupe. Ils ont finalement réussi à s’extirper de l’attaque.

>>> À lire aussi : Les images chocs d’une mère de famille gazée provoquent une vague de violences dans la cité de Corbeil-Essonnes (vidéo)

Des images de violences

Le syndicat Alliance 91 dénonce un « quotidien de violence inadmissible » . À noter que 3 cocktails molotov ont été jetés : une qui a atterri sur le capot du véhicule avant d’exploser devant le fourgon. Des jets de pierres et des tirs de mortier ont eu lieu également.

Cela fait maintenant 6 jours que la police fait face « à des groupes hostiles, à des feux de poubelle, tout ce qu’on peut retrouver dans des violences urbaines » , déclare le secrétaire départemental du syndicat Unité SGP police en Essonne.

Des vidéos ont été diffusées sur les réseaux sociaux montrant la colère de nombreux habitants de la cité. Des violences également créées après la diffusion d’une vidéo : une mère de famille repoussée par le jet de gaz lacrymogène d’un policier.

>>> À lire aussi : Violences policières : Un fêtard frappé et trainé au sol par un policier (vidéo)