Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Retour du 49.3 ? La Première ministre met en garde

Publié par Alicia Trotin le 04 Sep 2023 à 12:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La rentrée du gouvernement a commencé depuis quelques jours, et les mauvaises nouvelles commencent déjà à tomber. Les émeutes de la réforme des retraites se font oublier petit à petit, pourtant de nouvelles mesures controversées pointent le bout de leur nez. Au point où ce dimanche 3 septembre, Elisabeth Borne a confié que l’utilisation du 49.3 pourrait même être nécessaire.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Rentrée : Comment éviter le blues post-vacances ?

Elisabeth Borne 49.4

Le budget des JO 2024

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

C’est sur RTL que la Première Ministre était reçue ce 3 septembre. À moins d’un an des JO 2024, de nombreuses questions sur l’organisation de cet évènement restent encore sans réponse. Le budget par exemple, n’a pas encore été voté. Une décision qu’il va falloir prendre et qui, d’après Elisabeth Borne, s’annonce d’ores et déjà complexe.

« Les oppositions considèrent – et c’est une tradition – que voter un budget, c’est dire son appartenance à une majorité. Donc les oppositions ne voudront pas dire leur appartenance à la majorité (…). Donc on aura à recourir, certainement cet automne, à des 49.3 parce que notre pays a besoin d’un budget. »

Soutenue par le ministre des Comptes Publics, Thomas Cazenave, la cheffe du gouvernement agace une nouvelle fois. De plus, ce n’est pas la première fois que les Jeux Olympiques font scandales eux-aussi. Certains points ont déjà fait réagir tel que l’exclusion des étudiants du Crous de Paris ou encore, des bouquinistes de la capitale.

La suite après cette publicité

À lire aussi : JO 2024 : le calendrier complet dévoilé !

Nouveau risque de censure pour Elisabeth Borne ?

Rapidement, Twitter s’est emballé et les différents partis politiques se sont exprimés. C’est le cas de Nathalie Oziol, députée LFI dans l’Hérault.

La suite après cette publicité

« La pente est prise, le gouvernement macroniste la dévalera jusqu’au bout. Ne jamais s’habituer aux dérives autoritaires. Il n’est pas normal de gouverner à coups de 49.3 contre l’intérêt du grand nombre »

L’annonce de ce possible passage en force du budget des JO 2024 pourrait signer le retour des motions de censure à l’Assemblée. Gérard Larcher, Président LR du Sénat, a averti fin août que cette fois, cela pourrait ne pas passer.

« Si le budget n’est pas raisonné, il va y avoir un problème de crédibilité financière du pays. »

La suite après cette publicité

Réponse cet automne.

À lire aussi : « Une belle connerie » : Elisabeth Borne agacée par la présence d’une nouvelle ministre

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.